Harry bientôt papa pour la deuxième fois : une bonne excuse pour se défiler ?

Le 1er juillet prochain, le prince Harry est attendu au Royaume-Uni pour l’inauguration de la statue de sa mère Lady Di. Seul hic, Meghan Markle pourrait bien accoucher à la même date…

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Ce n’est désormais qu’une question de peu de temps. D’ici quelques semaines voire quelques jours, le prince Harry et Meghan Markle vont de nouveau devenir parents. L’ancienne actrice de 39 ans s’apprête à accoucher d’une petite fille, pour le plus grand plaisir de leur fils Archie qui va devenir grand frère. Mais peut-être aussi pour le plus grand plaisir du prince Harry qui va pouvoir rester aux États-Unis et va ainsi empêcher à ses engagements royaux

Le 1er juillet prochain, les princes Harry et William sont censés se retrouver pour inaugurer la statue en l’honneur de leur mère, Lady Di. Le monument sera érigé dans les jardins de Kensington Palace, pour ce qui aurait été le 60e anniversaire de la princesse Diana. Seulement comme le souligne le Mirror, ce mercredi 2 juin, l’événement aura lieu aux alentours du terme de Meghan Markle qui doit accoucher “cet été”, comme le couple l’avait confié à Oprah Winfrey en mars dernier.

Le prince Harry “soulagé” ?

L’accouchement de Meghan Markle pourrait donc sérieusement empêcher le prince Harry de traverser l’Atlantique et de faire face à sa famille. D’autant plus que le duc de Sussex n’a pas encore confirmé son éventuel retour au Royaume-Uni. S’il venait à y avoir un conflit entre les deux dates, “cela donnerait à Harry une raison d’éviter une réunion potentiellement gênante avec sa famille”, explique le commentateur royal Kinsey Schofield. Le Mirror a également reçu les confidences de Mme Schofield, qui dirige le site d’informations royales To Di For Daily : “J’imagine que le prince Harry est soulagé que la date d’accouchement de Meghan soit si proche de l’événement car c’est l’excuse parfaite pour lui de s’asseoir dessus et de rester chez lui aux États-Unis”, a-t-elle déclaré. Et pour cause, pas sûr que le père de famille de 36 ans accepte de laisser son épouse et leur fils de deux ans seuls à Los Angeles. Selon les informations d’Omid Scobie, biographe royal, Meghan Markle a de grandes chances de choisir l’hôpital Cedars Sinai, l’une des meilleures maternités du pays, qui se trouve dans la Cité des Anges.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet