Hiverner un hibiscus, mode d’emploi

Vous avez un hibiscus sur votre terrasse ou votre balcon ? Le moment est venu de le protéger du froid hivernal. Cette plante est particulièrement sensible aux basses températures. En fonction de l’endroit où vous vivez, elle doit passer l’hiver à l’intérieur. Suivez ce mode d’emploi pour protéger votre plante du gel et préserver sa beauté.

Restez informée

L’hibiscus rosa-sinensis a des origines tropicales, ce qui explique sa fragilité face aux saisons fraîches. Dès l’automne, observez les variations de température et n’attendez pas les premiers gels pour agir. Disposez l’hibiscus dans un pot en terre cuite, qui permet de mieux réguler la température. Prévoyez de l’entreposer dans un endroit à l’abri de l’humidité et avec une exposition indirecte.

Pour bien préparer cette plante vivace pour l’hivernage, vérifiez qu’elle est saine. Des insectes peuvent la coloniser. Prenez le temps d’observer ses tiges et ses feuilles. Si vous constatez la présence de pucerons ou d’autres petites bêtes, utilisez du savon noir liquide comme insecticide naturel. Mélangez-le avec de l’eau et pulvérisez la plante pour la débarrasser des parasites. Vous pourrez ainsi rentrer votre hibiscus sans risquer de contaminer vos autres plantes d’intérieur.

Enfin, procédez à une petite coupe. Durant l’été, l’hibiscus a probablement fleuri. Taillez les branches de manière à ce que l’air et la lumière circulent.

Prendre soin de son hibiscus à l’intérieur

Une fois qu’il est bien préparé, vous pouvez mettre l’hibiscus auprès des autres plantes. La température de la pièce ne doit être ni trop élevée ni trop basse, sans quoi votre plante risque de ne pas survivre.

Durant l’hiver, arrosez-le régulièrement, mais évitez de l’inonder. Vérifier l’état de la terre est toujours un bon indicateur. Ajoutez de l’eau seulement quand elle est sèche. Pulvérisez les feuilles avec de l’eau de temps à autre.

Ne vous affolez pas si ses feuilles tombent. Cela peut arriver, notamment si vous avez tardé à le rentrer. Le choc de température est souvent la raison de cette réaction. Votre plante devrait résister à l’hiver sans problème. Si nécessaire, vous pouvez profiter de cette période pour le rempoter. Attendez ensuite le retour de la chaleur pour le remettre dans le jardin.

Source: Lire L’Article Complet