Huawei reprend des forces dans la course à la 5G après la défaite de Donald Trump

Huawei reprend des forces sur le marché de la 5G avec la défaite de Donald Trump. La firme demande à l’Angleterre, qui refuse ses équipements, de revoir sa position sous peine de lourdes conséquences économiques.

Donald Trump a fait du boycott de Huawei l’un de ses combats. L’ancien dirigeant polémique des USA accuse la firme chinoise d’espionnage et refuse l’installation de ses antennes 5G sur le territoire. Donald Trump demandait, pendant sa présidence, aux alliés de refuser les équipements de Huawei. Et avec l’élection de Joe Biden, les choses pourraient un peu bouger du côté des applications Google, mais également des antennes 5G. Comme le rapporte TechRadar, le constructeur chinois demande à l’Angleterre de revoir sa position après la défaite de Donald Trump. Huawei souhaite toujours installer ses antennes sur le sol britannique.

C’est Victor Zhang, vice-président de Huawei, qui s’est exprimé chez The Guardian. L’homme estime qu’avec la défaite de Donald Trump, « la nouvelle administration américaine adopterait une approche différente ». Histoire de secouer le gouvernement britannique, l’homme à la tête de la firme, qui connait un énorme succès avec son Huawei P40 Pro, précise que le pays doit investir « dans une connectivité mondiale » pour « combler le fossé du déséquilibre économique ». Selon Victor Zhang, prendre du retard sur le secteur de la 5G aurait un impact de 18,2 milliards de livres sur l’économie de l’Angleterre, citant une société de recherche indépendante. Pour rappel, la Chine bosse déjà sur la 6G…

Cet article contient un lien d’affiliation permettant de soutenir melty en cas d’achat, sans impact sur le prix.

Source: Lire L’Article Complet