Île-de-France : des vis, des os et du plastique retrouvés dans la purée de plusieurs crèches

Ce vendredi, France Bleu révèle que certaines crèches en Île-de-France ont retrouvé des boulons, des vis, des os, des morceaux de céramiques et du plastique dans des purées données aux enfants. Il s’agit des produits de l’entreprise Elior, géant de la restauration collective, qui fournit la totalité des purées aux crèches françaises.

Fabriquées dans une usine de Thiais, dans le Val-de-Marne, certaines purées de la marque Elior contiennent des aliments non-comestibles et surtout très dangereux pour la santé des bébés.
“Films plastiques, boulons, pièces métalliques, os, morceaux de céramique, morceaux de joints”, les crèches en Île-de-France ont porté plainte contre le groupe Elior.

Des plaintes qui s’accumulent depuis plusieurs années

L’alerte avait été donnée le 17 octobre 2017 par la crèche Babilou située à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis. Le directeur de la crèche avait fait un mail pour exprimer son inquiétude après qu’une vis se soit retrouvée dans la cuillère d’une puéricultrice au moment du repas d’un enfant, le drame a été évité de justesse.”Nous avons trouvé une vis dans la purée des enfants (…) il y a un grave problème dans votre processus de production qui peut avoir des conséquences sur la santé des enfants.
L’entreprise Elior avait été signalée par la protection des populations (DDPP) du Val-de-Marne, suite à une intoxication alimentaire survenue, en juin 2019, dans une crèche de Saint-Cyr-l’Ecole, dans le département des Yvelines, où des enfants avaient mangé des purées de l’enseigne.

Une usine indiquée comme étant à risques

L’entreprise Elior avait été signalée par la protection des populations (DDPP) du Val-de-Marne, suite à une intoxication alimentaire survenue, en juin dernier, dans une crèche de Saint-Cyr-l’Ecole, dans le département des Yvelines, où des enfants avaient mangé des purées de l’enseigne.
Mais avant cela, en 2017, l’usine de Thiais était déjà marquée comme étant à risques par la direction qualité du groupe lui-même.

Cette cuisine est considérée à hauts risques au moins depuis 2017 par Elior, principalement pour des résultats non-conformes de listeria et d’analyses d’échantillons de surface. On peut voir dans un bilan d’hygiène des cuisines centrales de 2017 que celle de Thiais apparaît en rouge” raconte un ancien cadre d’Elior.

Une entreprise qui fournit des repas dans tous les secteurs

Le groupe Elior prépare des repas pour la totalité des crèches en Île-de-France, mais également pour des selfs, des hôpitaux et des cantines d’écoles. Pour le moment, Elior s’est justifié en indiquant qu’une enquête interne avait été ouverte et que de nouvelles procédures de vérifications ont été mises en place pour éviter que de telles erreurs se reproduisent.

Le groupe a prévu de déménager son usine de Thiais à Fresnes, dans le Val-de-Marne pour 2020.

Voir aussi : Ces paroles d’enfants qui nous font sourire


Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

Source: Lire L’Article Complet