INFO TELE STAR. Demain nous appartient : Ingrid Chauvin "trop flippée" par les scènes d’une nouvelle catastrophe

Dans les épisodes de Demain nous appartient, les héros doivent faire face à une nouvelle catastrophe : un incendie qui va plonger certains personnages entre la vie et la mort. Dans une interview accordée à Télé Star à paraître le lundi 4 novembre, Ingrid Chauvin se confie sur les coulisses de ce tournage difficile. 

Un nouveau drame s’empare des épisodes de Demain nous appartient. Un an après l’accident de bus, c’est un violent incendie que subissent les héros de la série de TF1. Plusieurs personnages se retrouvent entre la vie et la mort. Un événement qui n’a pas été simple à tourner pour les acteurs et actrices. Dans les colonnes de Télé Star en kiosque le lundi 4 novembre prochain, Ingrid Chauvin se confie sur les coulisses : "Honnêtement, c’était l’un des tournages les plus difficiles que j’ai eu à faire", raconte l’interprète de Chloé Delcourt.

Il se trouve que les conditions de tournage étaient assez particulières, en raison de l’incendie : "Il y avait beaucoup de fumée, de tension, d’appréhension. On a tourné dans un endroit clos et je l’ai assez mal vécu. Il faisait extrêmement chaud, c’était irrespirable, très inconfortable. J’au trouvé ça horriblement angoissant. Anne (Caillon, ndlr) a pourtant tout fait pour détendre l’atmosphère mais j’étais bien trop flippée", poursuit-elle.

Pour tenter de se protéger, la comédienne de 46 ans a adopté des gestes de survie : "Je vérifiais tous les accessoires, les bonbonnes de gaz, les accès", explique-t-elle. Une attitude qui a d’ailleurs surpris les autres membres de l’équipe : "Les gens qui me connaissent étaient étonnés parce que j’ai la réputation d’être une vraie casse-cou. Normalement, je n’ai peur de rien et là, je n’étais pas à l’aise du tout. C’était même terrifiant pour moi. Mais l’intrigue est intense, belle, complexe et merveilleuse à la fois."

Propos recueillis par Sandra Karas.

Entretien complet à retrouver dans votre magazine Télé Star en kiosque lundi 4 novembre.

Source: Lire L’Article Complet