INTERVIEW. Luce Mouchel (Demain nous appartient) : "Marianne Delcourt va rejouer à fond son rôle de mère poule !"

Présente à Séries Mania, festival international de séries actuellement à Lille, Luce Mouchel, alias Marianne Delcourt dans Demain nous appartient, en a profité pour faire quelques annonces sur ses prochaines intrigues. Rencontre.

Télé Star : Après la mort d’Ulysse lors de la prise d’otage, votre personnage est une nouvelle fois au cœur d’un drame, comment vivez-vous toutes ses séquences tragiques ?

Luce Mouchel : Quel que soit le registre émotionnel, tragédie ou non, pour moi, cela reste du jeu et je prends toujours autant de plaisir. Marianne n’a pas forcément d’intrigue principale, mais elle est toujours dans l’accompagnement des drames que peuvent traverser les autres. Par son métier, elle fait montre d’une grande empathie, une grande humanité. C’est une émotive qui a à cœur de transmettre beaucoup de courage et de bonnes ondes à tout le monde.

Télé Star : La saison qui commence va-t-elle enfin lui apporter un peu de légèreté ?

Luce Mouchel : Oui ! Comme vous le disiez, cela fait deux ans que l’on me donne des choses un peu lourdes à jouer et, dans les prochaines intrigues, nous allons aller vers plus de comédie. Ce que j’adore car j’ai quand même la fibre comique ! En fait, nous allons revenir aux fondamentaux du début de la série, où nous avions beaucoup joué sur ses ressorts-là. Nous en avons parlé avec Marc Kressmann, (nouveau directeur de collection, ndlr) et je m’en réjouis !

Télé Star : Ces séquences de comédie vont-elles apparaître dans la vie privée ou professionnelle de Marianne Delcourt ?

Luce Mouchel : Je ne peux pas en dire plus, mais plutôt dans le domaine privée…

Télé Star : Maud Baecker, alias Anna, votre seconde fille, va-t-elle bientôt revenir ?

Luce Mouchel : Oui, pour ma plus grande joie ! Je suis très proche de Maud, qui a enchaîné d’autres tournages, et je suis très heureuse de retourner avec elle. Marianne va pouvoir rejouer à fond son rôle de mère poule, avec sa grande fille (Cholé, Ingrid Chauvin, ndlr) et Anna (Maud Baecker). Nous allons retrouver ce qui nous a rassemblé au début et fondé « Demain nous appartient ».

Télé Star : Allez-vous faire à nouveau d’autres apparitions dans Ici tout commence ?

Luce Mouchel : Oui, c’est prévu…

Télé Star : De nombreux comédiens débarquent dans la série, allez-vous avoir des scènes plus particulièrement avec certains d’entre eux ?

Luce Mouchel : Oui, je vais en avoir avec le nouveau pédiatre de l’hôpital, interprété par Alexandre Varga.

Télé Star : Quelle est la scène qui vous a le plus marquée depuis le début de la série ?

Luce Mouchel : Celle où je me retrouve sur mon bureau, pour faire l’amour avec un ancien collègue de fac. Nous étions au tout début du tournage de la série, à peine deux mois après le démarrage. Marianne Delcourt était déjà bien identifiée par le public – un peu autoritaire et psychorigide – et, d’un coup, elle retrouvait Renaud, interprété par Pierre Deny, pour une partie de jambes en l’air. Avec Pierre, nous ne nous connaissions pas mais, tout de suite, on a fait tomber les masques ! (elle rit)

Télé Star : Le millième épisode vient d’être diffusé le 26 août, partante pour un deux-millième ?

Luce Mouchel : Moi, oui ! Car j’arrive à aménager mon temps entre la quotidienne et d’autres aventures. Je ne tourne pas vingt jours par mois, mais j’ai une présence régulière et ça me va très bien. Cela me permet d’être en tournée avec un spectacle sur Olympe de Gouges, « J’ai rêvé la révolution », que je jouerai notamment à Sète le 10 décembre, et je concrétise un projet de monologue que j’ai moi-même écrit, « Un petit souffle et j’allais tomber », qui raconte le monde vu par un enfant.

Source: Lire L’Article Complet