Jane Fonda, 81 ans, arrêtée : menottée mais insoumise avec Ted Danson

Elle a promis qu’elle était prête à se faire arrêter toutes les semaines jusqu’à la fin de l’année s’il faut en arriver là pour être entendue : fidèle à elle-même et à sa parole, Jane Fonda a de nouveau eu maille à partir avec les forces de l’ordre aux abords du Capitole. Elle avait reçu de nouveaux renforts dans son combat.

Telle un gilet jaune de l’écologie, Jane Fonda ne démobilise pas : pour la troisième semaine consécutive, l’actrice et ardente activiste de 81 ans a manifesté vendredi 25 octobre 2019 devant le Capitole à Washington ; et, pour la troisième semaine consécutive, son action s’est soldée par une arrestation et s’est terminée menottes aux poignets.

Femme de conviction(s), connue pour son militantisme de la première heure qui n’a jamais faibli depuis ses prises de position dès les années 1960 en faveur des droits civiques, des natifs-américains ou encore contre la Guerre du Vietnam, la grande dame battait à nouveau le pavé pour tenter de faire pression sur les décideurs politiques et les inciter à prendre la mesure de l’urgence d’agir face au changement climatique et ses conséquences dramatiques.

Epaulée la semaine passée par l’acteur Sam Waterston – le fameux procureur Jack McCoy dans New York : Police judiciaire et son partenaire à l’écran dans Grace and Frankie -, Jane Fonda avait reçu cette fois le renfort d’un autre acteur majeur en la personne de Ted Danson, qui a été arrêté par la police en même temps qu’elle. Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux par une journaliste du Washington Post montre le protagoniste emblématique des séries Cheers, Damages, Les Experts ou encore The Good Place menotté au sein d’un petit groupe de manifestants appréhendés par les forces de l’ordre devant le Capitole. C’était la première fois qu’il se faisait arrêter, à en croire sa réponse lorsqu’il a été interrogé à ce sujet.

Une courte vidéo de Jane Fonda brandissant fièrement ses mains menottées a également été diffusée, ainsi que de nombreuses images et retombées presse de cette nouvelle manifestation, par le compte Twitter de Fire Drill Fridays, le mouvement sur l’urgence climatique qu’elle porte et qui donne rendez-vous à tous les citoyens chaque vendredi matin devant le Capitole. “Cette semaine, nous demandons la protection et la réhabilitation de nos océans“, dit le texte tweeté avec cette séquence. L’actrice s’est installée à Washington, la capitale fédérale, “pour être sur l’épicentre du combat pour le climat” et lutter au mieux contre “la destruction de notre planète pour le profit“. Visant en particulière l’industrie pétrolière, elle a promis qu’elle était prête à se faire arrêter chaque semaine jusqu’à la fin de l’année.

Rendez-vous vendredi 1er novembre pour le prochain épisode. Avec une nouvelle guest star ?

[email protected] was just arrested for the 3rd time calling on climate justice now. This week we are demanding the protection and restoration of our oceans #firedrillfriday pic.twitter.com/yn7ap4UWOC

“The fossil fuel industry wants us to believe its our fault-bullshit.” #firedrillfriday @Janefonda pic.twitter.com/NbL3CvMpew

Come on down, get arrested! – @TedDanson #FireDrillFridaypic.twitter.com/7eE10VGxcI

CHANT: “Get in Motion, Save our Ocean!” #firedrillfriday pic.twitter.com/wAQ5StB4Ms

It’s just another Friday for Jane Fonda and Ted Danson https://t.co/LOsuzRPuhZ pic.twitter.com/1fl1B5g2nG

Jane Fonda and Ted Danson are arrested during climate change protests in Washington, DC. pic.twitter.com/Dmqyt3HFDv

He did it, folks. Ted Danson arrested by the capitol police. pic.twitter.com/tD7lvzgpjF

Au soir du vendredi 25 octobre, Jane Fonda était logiquement absente de la cérémonie des British Academy Britannia Awards, qui se déroulait à Los Angeles au Hilton de Beverly Hills, au cours de laquelle un prix lui a été décerné, qu’elle a reçu et auquel elle a réagi en duplex vidéo.

Source: Lire L’Article Complet