Jazz (JLC Family) accusée d'utiliser ses enfants pour se faire de l'argent, elle réagit et c'est violent

Accusée d’utiliser ses enfants pour se faire de l’argent, Jazz a réagi violemment aux critiques des haters.

On ne la présente plus. Découverte dans Qui veut épouser mon fils ? en 2015, Jazz est désormais un visage emblématique de la télé-réalité française. En quelques années seulement, la jeune femme a réussi à lancer sa propre émission basée sur sa famille. Ainsi, les téléspectateurs suivent avec joie les péripéties de la JLC Family. Plus transparente que jamais, la belle brune n’hésite pas à afficher ses joies, ses peines ainsi que ses enfants Chelsea et Cayden. Prochainement, les deux bouts de chou vont d’ailleurs sortir leur première chanson intitulée « Dance ». Une idée qui ne fait pas l’unanimité sur la Toile.

Comme à son habitude, Jazz a organisé un Q&A sur Instagram. Malheureusement, la compagne de Laurent a également essuyé quelques critiques au sujet de ses progénitures. « Laisse-les vivre leur vie à tes enfants au lieu de les monétiser sur les réseaux » a notamment lancé un internaute. Connue pour son franc-parler, l’influenceuse lui a répondu cash : « Je ne gagne pas 1€ grâce à mes enfants sur les réseaux, imbécile ! Mes enfants font partie de la JLC tout simplement et les gens ne me suivent pas pour mes grosses fesses ou pour des émissions de télé-réalité. Les gens aiment et suivent une famille, ma famille et ils en font partie ! »

Jazz prête à quitter les réseaux ?

Vous l’aurez donc compris, Jazz n’a pas l’intention de se laisser insulter par ses détracteurs. La candidate pourrait d’ailleurs prendre une décision radicale pour éviter que cela se reproduise. Dernièrement, elle a confié son souhait de quitter définitivement les réseaux sociaux : « Je ne veux pas partir comme une voleuse. Je préfère être sûre puis vous expliquer pourquoi cette envie. Mais rien à avoir avec aucune histoire, juste marre de ce milieu de malade et de l’humain (…) Cette décision va être réfléchie sérieusement et je reviendrai sur le sujet. » Reste à savoir si la jeune femme franchira le cap.

Source: Lire L’Article Complet