Kombucha : quels sont ses bienfaits ?

Star de la « healthy food », il trône aujourd’hui au rayon frais des supermarchés. Mais quel est donc le secret de cette boisson miracle ?

Restez informée

So Kombucha, Karma ou encore Fous de l’île… De nouvelles marques sont dédiées à cette boisson vivante, pétillante et rafraîchissante au goût acidulé, synonyme de bien-être. Mais avant d’arriver dans nos rayons, celle-ci a parcouru le monde. Elle serait apparue en Mandchourie il y a plus de 2 000 ans, comme le mentionnent des écrits chinois datant de 250 ans av. J.-C. et tire son nom du japonais signifiant « thé d’algues ».

Ce « champignon de longue vie » est en réalité une colonie de bactéries et de levures se présentant sous la forme d’un disque gélatineux, peu ragoûtant, capable de fermenter du thé noir sucré pour le transformer en une boisson magique. Populaire dans les pays de l’Est dès le début du XXe siècle, elle fait une timide percée en France dans les années 1950, avant de connaître aujourd’hui un véritable engouement.

Un ami qui vous veut du bien ?

Riche en probiotiques d’origine naturelle, ce concentré de bienfaits a la réputation de résoudre les problèmes digestifs. Contenant de nombreux acides, vitamines et des millions de bonnes bactéries qui, en colonisant estomac et intestins, boostent la flore intestinale et plus généralement l’organisme pour renforcer le système immunitaire. Des allégations non prouvées scientifiquement, mais revendiquées par ses adeptes.

Et en pratique…

Les plus motivés peuvent confectionner leur kombucha maison en se procurant une « mère » (le champignon) et en suivant des tutoriels pour les guider dans cette entreprise. Pour les novices et les pressés, les boissons fermentées « prêtes à boire » sont une bonne alternative, en privilégiant les versions « non pasteurisées » et « non filtrées » qui conservent toutes les qualités de ces organismes vivants. Au quotidien, on consomme un à deux verres, vingt minutes avant le petit déjeuner ou après un repas, mais pas plus, car c’est également un excellent laxatif.

Un livre inspirant

Pour surfer sur l’engouement récent pour les produits fermentés, cet ouvrage propose de plonger dans le monde magique des boissons vivantes. Son auteure, Linda Louis, adepte d’une cuisine authentique et écocitoyenne, partage au fil des pages ses conseils pour réaliser avec succès kombucha, kéfir, jun (le cousin tibétain du kombucha) et autres recettes de laits ou jus fermentés.

Kéfir, kombucha et autres boissons fermentées, Linda Louis, éd. La Plage, 9,95€.

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Cocoon n°1 juillet-août 2021

A lire aussi :

⋙ Kombucha : cette boisson peut-elle aider à perdre du poids ?

⋙ Kefir, Kombucha… Ce qu’il faut savoir sur les boissons fermentées naturelles

⋙ Aliments fermentés : comment profiter de tous leurs bienfaits ?

Source: Lire L’Article Complet