01/29/2023
  • Le 8 décembre sortira sur Netflix les trois premiers épisodes d’un documentaire sur le prince Harry et Meghan Markle, auquel a collaboré le couple.
  • Dans une bande-annonce publiée lundi, le couple dénonce l’acharnement médiatique qui s’est abattu sur lui et sur les femmes de la famille royale.
  • Plusieurs images de photographes diffusées dans la bande-annonce n’ont rien à voir avec le couple.

Un documentaire qui s’annonce choc, mais déjà épinglé. La presse britannique a déjà décortiqué la bande-annonce du documentaire du prince Harry et de Meghan Markle pour la plateforme Netflix. Elle a trouvé plusieurs incohérences dans ce montage d’un peu plus d’une minute, diffusé pour annoncer la sortie de Harry & Meghan le 8 décembre.

Alors que le prince Harry accuse à demi-mot sa famille et les courtiers royaux d’avoir
laissé filtrer des infos et des « calomnies » au sujet de son couple, on voit à l’écran le couple de dos, avec leur fils Archie dans les bras. L’image est prise du toit d’un bâtiment, donnant l’impression d’une intrusion dans la vie du couple. Une association qui a fait bondir Robert Jobson, le correspondant royal du Evening Standard : Cette image « a été prise depuis une piscine accréditée à la résidence de l’archevêque Tutu au Cap, a-t-il lancé sur Twitter. Seules trois personnes étaient en position accréditée. Harry et Meghan ont accepté la position. J’étais là. » En octobre 2019, le couple royal s’était effectivement rendu en voyage officiel en Afrique du Sud.

This photograph used by @Netflix and Harry and Meghan to suggest intrusion by the press is a complete travesty. It was taken from a accredited pool at Archbishop Tutu’s residence in Cape Town. Only 3 people were in the accredited position. H & M agreed the position. I was there. pic.twitter.com/nvjznlloLF

Illustration

L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur « J‘ACCEPTE », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton « J‘accepte pour aujourd‘hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la page Politique de gestion des cookies.

Le reste de la bande-annonce rappelle la « frénésie médiatique », selon l’expression du prince Harry, qui entoure les femmes de la famille royale, images de Diana ou de Kate Middleton à l’appui. Mais pas seulement : à la 45e seconde, on voit une foule de photographes se ruer sur une voiture. Comme le note le journal britannique The Daily Telegraph, il s’agit de photographes qui attendaient l’ancien avocat de Donald Trump à New York en mai 2019.

Quelques instants plus tard, à la 48e seconde, alors que Harry fait allusion au décès de sa mère, victime d’un accident de voiture alors qu’elle était poursuivie par des photographes à Paris, apparaissent d’autres images de photographes. Comme l’a remarqué Metro, ces photographes n’attendaient pas le couple royal, mais Katie Price, une célébrité britannique, connue notamment pour avoir participé à des émissions de téléréalité.

Les trois premiers épisodes du documentaire seront mis en ligne le 8 décembre sur Netflix. Les derniers suivront le 15 décembre.

Source: Lire L’Article Complet