La liste des aliments les plus riches en glucides

Les glucides ont une fonction énergétique au sein de l’organisme. Ces molécules favorisent donc le métabolisme énergétique et agissent sur les processus cellulaires. Plusieurs aliments permettent de faire le plein de glucides. On fait le point.

Restez informée

Vitamines, minéraux… Différents éléments participent au bon fonctionnement de notre organisme. Quant aux glucides, ce sont des molécules qui fournissent de l’énergie à nos organes et à nos muscles. On en distingue deux types :

  • les glucides dits “à absorption rapide” : ils regroupent les sucres simples tels que le glucose, le fructose, le galactose, le maltose, le lactose et le saccharose. Ces différentes sortes de glucides ont une saveur sucrée.
  • les glucides dits “à absorption lente” : ils sont composés d’amidons, de glycogène et de certaines fibres.

Il est recommandé de consommer au minimum 100 à 150g de glucides par jour afin d’apporter du glucose aux différents organes. De leur côté, les muscles et le foie peuvent stocker le glucose. Il est donc possible de se passer des glucides pendant quelques repas. Pour combler le manque, l’organisme puise alors dans ses réserves.

Glucides : quel est leur rôle ?

Les glucides ont plusieurs fonctions essentielles au sein de l’organisme. Ces molécules favorisent principalement l’apport énergétique en fournissant des calories faciles et rapides à métaboliser.

Les glucides déclenchent donc le métabolisme énergétique et participent à la synthétisation de l’Adénosine TriPhosphate (ATP). Cette molécule fournit l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des processus cellulaires. L’ATP favorise les battements du cœur, la fonction de ventilation des poumons et la contraction des muscles.

Quels sont les aliments les plus riches en glucides ?

Une grande majorité des aliments renferment des glucides. Considérés comme indispensables, les amidons sont très présents dans les féculents tels que les pommes de terre ou le riz. Dans 100g de pommes de terre, on retrouve en moyenne 20,1 mg de glucides. Les produits végétaux comme les fruits, le miel ou certains légumes contiennent également de bonnes quantités de glucides. On retrouve aussi ces molécules dans les betteraves (7,13 g pour 100g).

Les glucides sont également présents dans d’autres aliments, tels que :

  • le blé (41,49g pour 100g) ;
  • les pâtes (64,4g pour 100g) ;
  • les légumineuses (12,1g pour 100g) ;
  • le lait (4,82g pour 100g) ;
  • la confiture (59,7 g pour 100g) ;
  • l’artichaut (4,92 g pour 100g) ;
  • la pomme (12,8g pour 100g) ;
  • le miel (81,7g pour 100g).

Glucides : quels sont les symptômes d’une carence ?

Une carence en glucides peut provoquer différentes réactions. Elle peut notamment se traduire par un état d’hypoglycémie, une chute du taux de sucre dans le sang. Ce trouble peut déclencher des tremblements, des éblouissements, des changements d’humeur, une accélération du pouls, une sudation ou encore une fringale. Un manque de glucides peut également être à l’origine d’une fonte musculaire. En cause ? L’organisme produit des glucides à partir des acides contenus dans les muscles.

Quels sont les risques d’un excès de glucides ?

Il est déconseillé de consommer avec excès des glucides, et notamment des sucres dits “à absorption rapide”, car ils augmentent l’apport calorique journalier. Lorsqu’elle est associée à une importante consommation de glucides, l’absence d’activité physique régulière favorise également la transformation des sucres en graisses. Ces dernières sont ensuite stockées dans les cellules graisseuses. Cela peut donc engendrer une prise de poids et, dans les cas les plus graves, conduire à l’obésité.

Pour éviter les risques de surpoids et d’obésité, l’Agence nationale de sécurité alimentaire nationale (Anses) a recommandé aux adultes de ne pas consommer “plus de 100 g de sucres totaux par jour (hors lactose et galactose) et pas plus d’une boisson sucrée (en privilégiant les jus de fruits).”

Découvrez les 10 aliments les plus riches en glucides

Sources : Ciqual, Anses, l’Agence pour la Recherche en Fruits et Légumes (Aprifel)

Source: Lire L’Article Complet