La prise de parole de Mohamed Ali en 1976 dans « Apostrophe »

« Est-ce que vous pensez que c’est vraiment nécessaire pour votre image de clown de faire le fanfaron, de faire le clown ? Vous avez des pages d’une très grande sensibilité où l’on ne reconnaît pas du tout le clown que vous êtes quand vous voulez jouer le clown », demande Bernard Pivot sur le plateau d’Apostrophe à
Mohamed Ali en 1976, alors qu’ils parlaient de son livre.

Connu pour ses punchlines, le boxeur​ se lance dans une diatribe : « Vous, vous, vous n’aimez pas ce genre de fanfaronnade parce que vous vous dites : “Quel est ce noir qui ouvre sa grande gueule ? Nous ne lui avons jamais appris à se comporter de la sorte. Nous, nous avons fait des esclaves des gens comme ça. Nous n’avons jamais appris à ces gens-là à être fiers. Tous les mannequins sont des femmes blanches, Jésus-Christ, tout le monde est blanc, tout était blanc. Alors quel est ce noir qui subitement, se permet d’ouvrir sa grande gueule pour dire qu’il est le plus grand ?” Ça, ça vous gêne. »

La suite est dans cette vidéo réalisée par notre partenaire Brut.

Source: Lire L’Article Complet