Le Quai des brumes : quelles sont les différences entre le film et le livre ?

À l’occasion de la diffusion du film Le Quai des brumes dimanche 19 décembre 2021, à partir de 21h05 sur C8, Télé Star vous dresse la liste entre ce long-métrage et le livre dont il est l’adaptation sur grand écran.

Sorti au cinéma en 1938, le film intitulé Le Quai des brumes, porté par Jean Gabin, sera rediffusé dimanche 19 décembre 2021, à partir de 21h05 sur C8. Réalisé par Marcel Carné, ce long-métrage est en fait l’adaptation cinématographique du roman du même titre écrit par Pierre Mac Orlan, et publié en 1927. Ce film met en scène le personnage de Jean, un déserteur de l’armée colonialeincarné à l’écran par Jean Gabin. Ce dernier arrive au Havre d’où il veut quitter la France. Dans le bistrot de Panama, il fait la connaissance de Nelly, interprétée par Michèle Morgan. Cette jeune fille mélancolique est terrorisée par son tuteur Zabel, joué par Michel Simon, qu’elle soupçonne d’avoir assassiné Maurice, son amant.

Comme à chaque fois qu’un livre est adapté sur grand écran, plusieurs libertés artistiques ont été prises par rapport à l’œuvre originelle. Ainsi, un certain nombre d’éléments du roman de Pierre Mac Orlan ont été modifié dans cette adaptation cinématographique. Premièrement, le personnage interprété par Jean Gabin est la synthèse de deux personnages présents dans le livre. Il s’agit de Jean Rabe, le dessinateur bohème qui s’engage dans l’armée pour échapper à la faim, et qui se fait tuer en tentant d’assassiner son capitaine. Le second personnage est celui de Marcel Lannois, un soldat déserteur qui, poussé lui aussi par la misère, finit par intégrer à nouveau l’armée sous la fausse identité qu’il avait adoptée après sa désertion.

Le Quai des brumes : des personnages très différents entre le film et le livre

Autre différence notable, le personnage de Nelly, qui est un "idéal d’innocence" dans le film, même si elle fut la maîtresse d’un voyou, était dans le roman une "fille de dancing", qui décide de basculer dans la prostitution. En ce qui concerne le personnage de son tuteur dans le film, il remplace en fait celui du boucher assassin présent dans le roman, qui tuait non par amour, mais par appât du gain. En revanche, le personnage de l’artiste Michel Kraus, incarné à l’écran par l’acteur Robert Le Vigan, est très proche du personnage tel que l’avait conçu Pierre Mac Orlan, jusque dans ses répliques, qui, pour certaines, sont directement issues du roman.

Source: Lire L’Article Complet