Le Saviez-Tu : Le nom de la Nintendo DS aurait pu être bien différent

C’est la deuxième console la plus vendue de l’histoire des jeux vidéo, et son destin aurait bien pu être complètement différent : la Nintendo DS aurait en effet dû porter un autre nom… moins intéressant dirons-nous.

Ah, la Nintendo DS. Pour beaucoup de joueurs, il s’agit de leur console de dépucelage, celle qui leur aura permis de se lancer corps et âme dans les jeux vidéo. Et pour cause : il s’agit tout simplement de la console portable la plus vendue de l’histoire, et de la deuxième console la plus vendue (en comptant les consoles de salon) derrière la PS2. Autant dire que son impact sur le monde du jeu vidéo fut incommensurable, notamment grâce à cette double nouveauté de gameplay : ce n’est pas un, mais deux écrans qui composent cette console portable, et en plus, l’un d’eux est tactile. Ainsi, dès 2004 (2005 en Europe), la Nintendo DS devient un véritable phénomène, notamment grâce aux nombreux jeux qui employaient au maximum cette nouveauté de design permettant tout un tas de nouvelles libertés aux développeurs.

On note évidemment des jeux comme New Super Mario Bros, Super Mario 64 DS, WarioWare Touched, Mario Kart DS, Nintendogs, Pokémon Diamant et Perle, qui ont tous contribué au succès de la console. Comme beaucoup le savent déjà, le nom DS correspond en réalité à “Dual Screen”. Ce que peu de gens savent, en revanche, c’est que la console aurait bien pu avoir un nom très différent. En 2004, Nintendo a commencé par appeler la console Nintendo DS (Developer’s System), autrement dit le nom qui restera par la suite. C’est ensuite devenu la Nintendo Nitro. Il fut par ailleurs un temps où le nom Nintendo City Boy a été vraiment envisagé par la firme pour sa console portable. Des brevets officiels déposés par Nintendo dévoilent par ailleurs ce nom.

Nintendo City Boy. Autant dire qu’on aurait été là dans la lignée directe de la GameBoy en terme de nom. Il faut bien avouer que Nintendo DS est beaucoup plus élégant et mémorable que le City Boy, qui serait d’ailleurs rapidement devenu CB. Nintendo CB, ça ne sonne pas très bien à l’oreille… Bref, heureusement, Nintendo a pris la bonne décision et après quelques débats, c’est finalement DS qui est resté en tant que nom final. Une question que l’on pourrait se poser serait la suivante : si la DS s’était appelée City Boy, aurait-elle rencontré un tel succès ? Une question qui restera évidemment sans réponse.

Source: Lire L’Article Complet