« L'enfer » du bagne est teinté d'espoir malgré tout

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage et notre communauté vous recommande chaque jour l’un des dix romans sélectionnés parmi les Pépites du Salon du livre de jeunesse de Montreuil.
  • Aujourd’hui, un roman de la catégorie « fiction ados », « L’enfer » de Marin Ledun,  paru le 7 septembre 2021 aux Éditions in8.

Parmi les fictions ados sélectionnées pour les Pépites du
Salon du livre jeunesse de Montreuil, Felicie_Lit_Aussi, contributrice
du groupe de lecture
20 Minutes Livres, vous recommande L’enfer de Marin Ledun, paru le 7 septembre 2021 aux Éditions in8.
 

Sa citation préférée :

Ni dangereux ni célèbre. Il n’a jamais touché à la politique et a toujours fait ce qu’on lui demandait de faire, comme sa mère le lui a appris. Un garçon sage aimant. Un agneau envoyé en enfer.
 

Pourquoi ce livre?

  • Parce que ce roman jeunesse décrit l’enfer du bagne avec le ressenti d’un adolescent pour nos adolescents. L’auteur Marin Ledun nous témoigne du calvaire du jeune Ahmed avec sa fougue volée, ses élans d’espoir et sa rage de vivre.
  • Parce que sous couvert de fiction jeunesse et d’un titre évocateur, L’enfer nous plonge dans un quotidien qui a pourtant bien existé : la faim, les punitions, le travail forcé, les conditions de vie alors déplorables au XIXè siècle. Sans tomber dans la surenchère, le roman reprend l’essentiel d’un douloureux pan de notre histoire, raconté aux ados.
  • Parce que le destin de ces hommes de provenances et de vies différentes montre à quel point l’amitié, le soutien et le partage restent primordiaux pour ne pas sombrer avant l’heure.
  • Parce que l’auteur sait magnifiquement mettre en lumière la couleur de l’espoir, malgré tout.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Ahmed, 19 ans, condamné au bagne pour avoir dépassé le couvre-feu alors qu’il allait rendre visite à sa fiancée, à Oran. Jeté sur l’île tel un animal, il connaîtra la haine, le racisme, mais aussi il aura la chance d’y apercevoir Louise, la jeune enfant d’un officier…

Les personnages. Ahmed notre jeune bagnard, André son fidèle compagnon d’infortune, Dumas le gardien horrible, Louise l’enfant de l’espoir… et tous les autres prisonniers.

Les lieux. L’île du Salut, en Guyane.

L’époque. Fin du XIXe siècle.

L’auteur. Marin Ledun a déjà publié une douzaine de romans. Docteur en sciences de l’information et de la communication, il a également co-écrit des essais. L’enfer est son quatrième roman jeunesse.

Ce livre a été lu avec une grande émotion, un goût de révolte… parsemé d’un terrible espoir de liberté et de fin heureuse.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet