L'ex-otage Sophie Pétronin est retournée illégalement au Mali

La travailleuse humanitaire est présente sur le territoire malien depuis 8 mois. On vous donne toutes les infos. 

En octobre 2020, Sophie Pétronin a été libérée après 4 ans de détention au Mali. Le 24 décembre 2016, la travailleuse humanitaire a été enlevée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans(GSIM) affilié à Al-Qaida et a été séparée de sa fille adoptive, âgée aujourd’hui de 19 ans. Depuis sa libération il y a un an – qui a valu celle de 200 djihadistes du côté français – Sophie Pétronin n’a jamais caché sa volonté de retourner au Mali afin de retrouver sa fille adoptive. Le 30 octobre dernier, la gendarmerie malienne a demandé « à toutes les unités » d’appréhender et de ramener la septuagénaire « sous bonne escorte » à Bamako. Une note interne qui indique donc que l’humanitaire a réussi à rejoindre le Mali malgré l’opposition des autorités françaises.

Les autorités maliennes sont à la recherche de Sophie Petronin, ex otage d’#Aqmi, convertie à l’islam lors de sa détention par les djihadistes #Mali pic.twitter.com/k8KiZHaqth

Selon nos confrères Mediapart, les autorités françaises et suisses (où elle résidait) savaient que l’humanitaire avait réussi à rejoindre le sol malien il y a 8 mois. Le site d’investigation journalistique a même affirmé que le douanier à la frontière entre le Sénégal et le Mali avait reconnu Sophie Pétronin et l’aurait laissée passer…

Suite à cette annonce tardive, beaucoup se sont alors demandé pourquoi les autorités maliennes et françaises n’ont pas signalé sa présence plus tôt. De son côté, le Quai d’Orsay n’a, pour le moment, fait aucun commentaire. En mai dernier, Olivier Dubois a été enlevé par le groupe de djihadistes, déjà connu pour le kidnapping de la septuagénaire.

Source: Lire L’Article Complet