Médicaments : Michel Cymes révèle 5 choses que vous ignorez sur les ordonnances de votre médecin

Les ordonnances contiennent différentes informations destinées au pharmacien afin qu’il vous délivre un traitement médical. En France, il n’est pas possible d’obtenir certains médicaments sans ce document, mais certaines exceptions dérogent à la règle.

Restez informée

Délivrées par un professionnel de santé, une ordonnance contient toutes les informations nécessaires pour un traitement médical. Ce document est à donner au pharmacien pour qu’il vous fournisse vos médicaments. Elle comporte différentes indications comme le nom des médicaments, les conditions de délivrance et de renouvellement ou encore le nombre de prises.

La loi interdit aux pharmaciens de délivrer des médicaments sans ordonnance et plusieurs données doivent être impérativement mentionnées : “Il s’agit du nom et du numéro d’affiliation du médecin, du nom et du prénom du patient, du poids du patient, notamment si c’est un enfant parce que cela peut avoir des conséquences sur la posologie, de la signature du médecin et enfin, de la date de l’ordonnance, parce qu’elles sont en général valables trois mois”, a expliqué le docteur Michel Cymes lors de l’émission Ça va Beaucoup Mieux sur RTL.

Ordonnance : l’approvisionnement de médicaments n’est pas autorisé

Le pharmacien peut vous dépanner d’une boîte de médicaments lorsque vous êtes touchés par une maladie chronique, sous traitement et que vous n’avez pas d’ordonnance valable. Cette exception s’applique également à la pilule, mais cela n’est possible que “si vous êtes en mesure de présenter une ordonnance de moins d’un an”, a souligné Michel Cymes.

Dans le cas de certaines maladies chroniques, des ordonnances peuvent être valables sur une période d’un an. Cependant, Michel Cymes précise que votre ordonnance doit avoir moins de trois mois pour les premiers traitements. Il ajoute également qu’il n’est pas possible de faire des approvisionnements de médicaments même avec une ordonnance de longue durée. Il est donc nécessaire de retourner au moins une fois par mois dans une officine pour aller chercher son traitement.

“De rares exceptions dérogent néanmoins à cette règle de retourner à la pharmacie tous les mois. Lorsque le médicament existe sous conditionnement trimestriel, autrement dit, la boite contient tout ce dont vous avez besoin pour trois mois de traitement”, indique le professionnel de santé sur RTL. Lors d’un départ à l’étranger de plus d’un mois, il est possible d’obtenir ses médicaments pour une longue durée. Il est cependant nécessaire de prévenir son médecin traitant afin qu’il avertisse la Sécurité sociale et qu’elle donne son accord.

Source: Lire L’Article Complet