Mon ange : où la série de TF1 a-t-elle été tournée ?

Ce jeudi 13 janvier, TF1 termine la diffusion de Mon ange. Cette mini-série, portée par Muriel Robin et Marilou Berry, a été tournée dans des paysages familiers de la comédienne-humoriste.

Une histoire poignante qui a passionné les téléspectateurs. Ce jeudi 13 janvier, TF1 diffuse les deux derniers épisodes de Mon ange, à partir de 21h05. Dans cette mini-série, Muriel Robin incarne le rôle de Suzanne, une mère qui cherche, en vain, la moindre preuve que sa fille, Julie disparue depuis huit ans, est toujours vivante. Après la découverte fortuite de la photo de couverture d’un journal local, sur laquelle elle reconnaît sa fille dans un village à plusieurs centaines, elle quitte sa vie pour se rendre sur place où elle croise la route de l’enquêtrice Gabrielle Varlan, jouée par Marilou Berry. Pour ce tournage éprouvant, le casting s’est rendu dans des paysages chers au coeur de Muriel Robin : en Haute-Loire.

"Adolescente, je suis allée à deux reprises en colonie dans la région. J’y ai découvert à quel point la nature pouvait être belle et ce qu’elle pouvait m’apporter", racontait Muriel Robin à TF1. Et d’ajouter, en évoquant son enfance : "A partir de ce moment-là, j’ai collé des photos d’arbres sur mes classeurs de classe pendant que les autres mettaient des acteurs ou des actrices. La nature est restée très importante dans ma vie donc j’étais très heureuse de retrouver ces paysages qui collent parfaitement à l’histoire et au côté western du film". Pour Mon ange, les acteurs se sont rendus dans plusieurs localités de la région : le centre du village de Tence, le village du Chambon-sur-Lignon mais aussi à l’étang du Villard à Sainte-Sigolène, comme le dévoilait l’Office du tourisme.

Muriel Robin : "J’ai été séduite par la solitude de ce personnage"

Pour cette série, durant laquelle elle s’est blessée, Muriel Robin a tenu à faire apparaître un thème qui la touche de près. "L’addiction à la cigarette ne change pas votre caractère ni vos attitudes. L’alcool, c’est différent. C’est une solitude abominable. Ce n’est pas le thème du film, mais ça comptait pour moi. C’est à ma demande, d’ailleurs, que ça y est", confiait-elle notamment dans les colonnes du Parisien. Pour Muriel Robin, ce rôle a été très dur mais très important. "J’ai été séduite par la solitude de ce personnage, ses silences et son besoin de vérité dans le huis clos d’un village. J’ai été touchée par la force qui se dégage de cette histoire, expliquait-elle à TF1. J’ai toujours dans l’idée qu’un film ou une série soit utile. Si ce film peut donner de l’espoir à des femmes qui en ont besoin, c’est une motivation supplémentaire."

Source: Lire L’Article Complet