Neymar et Nike : Des allégations d'agression sexuelle à l'origine de leur rupture

Le joueur est accusé pour la deuxième fois d’agression sexuelle depuis 2016…

En août 2020, le partenariat entre joueur brésilien et Nike a pris fin. La cause ? Neymar aurait refusé de coopérer dans le cadre d’une enquête autour d’une agression sexuelle. “Nike a mis fin à son partenariat avec le sportif parce qu’il a refusé de coopérer dans une enquête de bonne foi sur des allégations crédibles d’actes répréhensibles formulées par une employée”, a expliqué Nike dans un communiqué transmis cette nuit. En 2016, il aurait essayé de forcer une employée du pôle logistique d’un événement promotionnel, à lui faire une fellation. Nike précise tout de même que l’enquête n’a pas été concluante : “Aucun ensemble de faits n’a émergé qui nous permettrait de nous prononcer sur le fond de l’affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatrice sans être en mesure de fournir des faits à l’appui”, a expliqué la marque. L’entourage de Neymar a alors réagi à ce communiqué…

Statement from Nike about cutting ties with soccer star Neymar: pic.twitter.com/xPoiAeR2Tp

La porte-parole du joueur dément évidemment les accusations et assure que le partenariat entre les deux marques s’est terminé pour des raisons commerciales. “Il est très étrange qu’une affaire censée s’être produite en 2016, avec des allégations proférées par une employée de Nike, n’ait été révélée qu’à ce moment-là”, explique sa porte-parole. Le père du joueur s’est lui aussi insurgé : “Comment une telle nouvelle peut-elle sortir ? (Il) ne connaît même pas cette fille. Cela vient de Nike. C’est très étrange, ils quittent tous Nike et sont accusés de trucs comme ça. C’est arrivé à Cristiano Ronaldo, au gars du basket qui est mort, Kobe (Bryant), ils ont été dénigrés, comme Neymar est accusé à tort maintenant. Si Nike veut faire du chantage, coltinons-nous Nike, alors”, a t-il expliqué. En 2019, le joueur a également été accusé de viol à Paris sur une mannequin brésilienne, mais l’enquête n’a pas aboutie…

Source: Lire L’Article Complet