Ninja menace d'attaquer Pokimane en justice. Quand les stars de Twitch se font la guerre

Les stars de Twitch se font la guerre et ce n’est pas beau à voir. Ninja menace d’attaque Pokimane en justice suite à une histoire rocambolesque qu’on vous résume rapidement ci-dessous.

Les dramas, ce n’est pas nouveau dans le milieu des célébrités d’Internet. Et celui entre Ninja et Pokimane prend un nouveau tournant. L’histoire débute le 12 janvier lorsque JiDion mène un raid contre la streameuse précédemment citée. Affectée par cette attaque, la jeune femme met fin à son live sur Valorant et l’auteur de cet assaut écope d’un bannissement de 14 jours avant qu’il ne soit définitif. Sauf que Ninja a pris la défense de JiDion, déclarant lors d’un live qu’il faisait jouer son représentant Twitch pour lever le permaban. Le streamer, malgré une preuve vidéo, a nié les preuves. En privé, ce dernier jure auprès de Pokiman qu’il n’a jamais tenu ces propos et dit qu’elle commet « une grosse erreur ». Puis Jessica Blevins, la manager et femme de Ninja, s’en mêle. Les choses dérapent.

Une guerre entre streamers bientôt réglée au tribunal ?

pic.twitter.com/WEklWBnBw3

Jessica Blevins annonce que les propos de Pokiman sont diffamatoires, annonçant que Ninja fait intervenir son équipe juridique. Le streamer déclare qu’il a contacté son représentant Twitch pour stopper le harcèlement à son encontre, non pas pour défendre JiDion. Jessica Blevins affirme que Pokimane participe activement au fait que Ninja soit harcelé et qu’ils « prennent cette affaire très au sérieux ». L’histoire pourrait donc se régler au tribunal. Dans une vidéo YouTube, JiDion juge son permaban trop sévère et demande : « Comment suis-je censé faire mieux la prochaine fois si je ne peux jamais avoir de prochaine fois ? ».

Notons que JiDion a lancé une campagne #twitchfreejidion pour amener la plateforme à débloquer son compte et a même présenté ses excuses à Pokimane. Pour résumer l’histoire : ce dernier mène un raid contre Pokimane, est banni pour cette raison, monte un hashtag pour lever la sanction et Ninja, qui n’avait aucune raison de s’en mêler, fait jouer ses relations avant de nier malgré une vidéo de preuve. Maintenant, le streamer souhaite régler l’affaire au tribunal avec une plainte pour diffamation. Difficile de ne pas trouver absurde cette histoire qui a pris un tournant inattendu lorsque Jessica Blevins a décidé de prendre la parole.

Source: Lire L’Article Complet