Personnalités narcissiques : on sait désormais pourquoi ils agissent ainsi

Haute estime de soi, manque d’empathie, dénigrement des autres… Un trouble de la personnalité narcissique peut se manifester par différents comportements. Selon des chercheurs américains, cela pourrait cependant cacher un mal-être bien plus profond. On fait le point.

Restez informée

Le trouble de la personnalité narcissique se caractérise généralement par un sentiment de supériorité, un besoin d’adulation et un manque d’empathie selon le Manuel MSD. Une récente étude menée par l’université de New York a cependant suggéré que ce trouble pourrait parfois être mal interprété depuis de nombreuses années. Selon les chercheurs, les patients pourraient camoufler une haine envers eux-même par le biais de comportements narcissiques. Les résultats de la recherche ont été publiés dans la revue scientifique Personality and Individual Differences.

Il existe deux sous-types de narcissisme. Le premier est un narcissisme dit “grandiose”. D’après les auteurs de l’étude, il se distingue par une haute estime de soi, un sentiment de grandeur et de suffisance. Cette sorte de narcissisme peut être associée à la psychopathie, un trouble de la personnalité qui provoque un comportement antisocial, un manque de remords et d’empathie. Le second sous-type est un narcissisme dit “vulnérable”. Il se manifeste par des comportements considérés comme “narcissiques”, mais qui visent à camoufler un sentiment d’insécurité, une faible estime de soi ainsi qu’une sensibilité extrême.

Une estime de soi très faible chez certains narcissiques

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont recruté 270 participants âgés en moyenne de 20 ans. Les volontaires ont répondu à un questionnaire composé de 151 questions afin d’analyser leur état d’esprit. Lors des recherches, les scientifiques ont développé l’échelle FLEX (perFormative seLf-Elevation indeX) afin d’évaluer les conceptions de soi axées sur l’insécurité pouvant conduire à certains comportements.

Le dispositif FLEX se compose de quatre éléments : la gestion des impressions, le besoin de validation sociale, l’auto-congratulation et la domination sociale. Les scientifiques ont constaté d’importantes corrélations entre le FLEX et le narcissime vulnérable.

Nos résultats suggèrent que le comportement narcissique pourrait être une forme de compensation pour des patients souffrant d’une estime de soi très faible“, ont souligné les chercheurs. Avant d’ajouter : “Les narcissiques sont peu sûrs d’eux, et ils gérent ces insécurités par différents comportements dénigrants ou hautains. Sur le long terme, les autres personnes les apprécient de moins en moins. Ce qui aggrave leur sentiment d’insécurité et leurs mauvais comportements. C’est un cercle vicieux.”

Source: Lire L’Article Complet