Pimprenelle : quels sont les bienfaits de cette plante médicinale et comment l'utiliser ?

La pimprenelle est une plante herbacée qui détient de multiples bienfaits santé. Elle possède notamment une action hémostatique qui agit sur les saignements et les hémorragies.

Restez informée

Reconnue depuis l’Antiquité pour ses vertus santé, la pimprenelle, aussi appelée petite pimprenelle ou petite sanguisorbe (Sanguisorba minor), est une petite plante herbacée qui vit dans les bois clairs et les pelouses sèches d’Europe centrale, de l’est, du sud ainsi qu’en Amérique du Nord. Elle peut atteindre jusqu’à 65 cm de hauteur et possède de petites feuilles en épi. Des petits fruits poussent également sur cette plante qui fait partie de la famille des Rosacea.

En latin, sanguis signifie sang et sorbeo absorber. Cette dénomination latine fait référence aux puissantes propriétés hémostatiques de la pimprenelle. En phytothérapie, ses racines et ses feuilles sont régulièrement utilisées. Cette plante médicinale contient de nombreux principes actifs comme les tanins, les acides phénoliques, les flavonoïdes, les triterpènes, les saponosides et la vitamine C.

Dans le milieu culinaire, les feuilles de pimprenelle sont souvent ajoutées dans les plats afin de les relever. On les retrouve dans les salades, les omelettes ou dans la vinaigrette. Les jeunes feuilles sont plutôt tendres alors que les feuilles développées ont une saveur plutôt amère. Il est possible de les conserver dans du vinaigre.

Quelles sont les vertus de la pimprenelle ?

La pimprenelle détient de nombreuses propriétés santé. Cette plante est souvent utilisée en usage interne pour ses bienfaits astringents, car elle facilite la cicatrisation, anti-ulcéreux, anti-viraux, anti-diarrhéiques. Pour un usage externe, la pimprenelle est hémostatique et cicatrisante.

La pimprenelle, un puissant hémostatique

En cas de blessures ou de plaies ouvertes, la pimprenelle permet de limiter les saignements. Grâce à son pouvoir hémostatique, elle contrôle l’hémorragie. Ce végétal est également utilisé pour lutter contre les hémorroïdes, des vaisseaux sanguins dilatés de la paroi de la partie inférieure du rectum et de l’anus. Ces dernières peuvent provoquer des grosseurs ou des saignements. La pimprenelle est aussi préconisée pour les brûlures et l’eczéma. Grâce à son action astringente, elle favorise la cicatrisation.

La pimprenelle : cette plante agit sur les troubles digestifs

Si vous êtes souvent touché par des diarrhées, la pimprenelle est l’alliée idéale ! Grâce à ses bienfaits anti-diarrhéiques, la petite sanguisorbe lutte contre les troubles du transit intestinal. Pour constater ses effets, il convient de consommer ses feuilles lors d’un repas ou avec une boisson.

La pimprenelle lutte contre la métrorragie

La métrorragie se manifeste par un saignement de l’utérus qui n’est pas provoqué par les menstruations, une tumeur, une infection ou une grossesse. Ces pertes de sang sont souvent abondantes. Elles peuvent être causées par une pathologie utérine bénigne ou un déséquilibre hormonal. Comme la pimprenelle est astringente, elle permet de réduire les saignements.

Pimprenelle : est-elle confondue avec d’autres plantes ?

Il est important de distinguer la petite pimprenelle de la pimprenelle officinale ou sanguisorbe (Sanguisorba officinalis l). Cette variété de pimprenelle pousse dans les zones humides et montagneuses. Ses fleurs se démarquent par leur couleur rouge sang.

La grande pimprenelle a de multiples bienfaits en commun avec la petite pimprenelle. Elle est notamment cicatrisante, hémostatique, anti-virale et anti-diarrhéique, mais elle est également anti-inflammatoire, anti-allergique et elle prévient des dommages cutanés causés par les UVB.

Cette plante est préconisée chez les femmes qui souffrent de règles abondantes. On la conseille aussi pour soigner les diarrhées, la dysenterie, une maladie infectieuse du côlon, les saignements digestifs et la rectocolite hémorragique.

Quelles sont les contre-indications de la pimprenelle ?

L’utilisation de la pimprenelle est déconseillée aux femmes enceintes. Pour le reste de la population, son usage ne présente aucun danger pour la santé.

Source: Lire L’Article Complet