Port du masque : pourquoi il peut nuire au respect de la distanciation sociale

Selon des chercheurs britanniques, une personne avec un masque a moins tendance à respecter la distanciation physique. Pour les scientifiques, le port de ce dispositif donne un sentiment de sécurité et les individus se protègent moins face à la Covid-19.

Restez informée

Depuis le 20 juillet, le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux publics clos comme les supermarchés, les commerces, les bibliothèques ou encore les gares. De nombreuses villes instaurent également le port du masque dans des zones extérieures où il existe des risques de forte affluence.

En plus des gestes barrières, les masques et le respect d’une distance d’un mètre sont recommandés par les autorités sanitaires afin de lutter contre la Covid-19. Cependant, une équipe de spécialistes du comportement a averti sur un nouveau danger : selon eux, les personnes portant un masque feraient moins attention au respect de la distanciation sociale.

L’impact des masques sur la distanciation physique

Dans leur étude, les scientifiques de la Warwick Business School ont analysé le comportement de d’individus portant des masques. Pour l’heure, cette recherche est préliminaire et doit être validée par ses pairs, mais les premiers résultats sont disponibles sur la plateforme OSF preprints.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont recruté 800 participants. Ils ont préparé 24 scénarios différents afin d’évaluer le respect de la distanciation physique. Les scientifiques ont montré des images de personnes debout, assise, avec ou sans masque aux volontaires. Ils ont également inclut des environnements intérieurs et extérieurs.

Covid-19 : les personnes avec des masques se sentent plus en sécurité

Au cours des recherches, les participants ont également dû répondre à des questionnaires sur leur perception de la Covid-19, sur le port du masque et sur l’usage de cette protection par les autres.

Résultats : la présence d’un masque réduit la distanciation sociale. Sans masque, une majorité de volontaires ont choisi de respecter la distance maximale entre eux et d’autres individus. Cependant, quand les deux individus portent un masque, les sujets ont tendance à se rapprocher.

“Nos conclusions ont démontré un cas classique de compensation des risques. Le port d’un masque réduit le risque global de la propagation de Covid-19. Les personnes se sentent donc plus en sécurité et sont plus disposées à prendre des risques comme celui de réduire la distance physique entre eux et les autre”, a estimé Ashley Luckman, auteur principal de l’étude. Pour l’équipe, des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d’estimer l’importance de la réduction de la distance physique en cas de port du masque.

Source: Lire L’Article Complet