Port du masque : qu’est-ce que la règle "ABCD" ?

Rempart essentiel pour ne pas se contaminer les uns les autres, le masque, dont le port est obligatoire dans les lieux publics clos depuis le 20 juillet et le devient progressivement dans les lieux extérieurs de plusieurs villes de France, n’est pas encore devenu un automatisme pour tous. 

À l’occasion d’une interview pour le 20h de France 2, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a précisé que même s’il laissait les élus locaux gérer la question, il n’y a pas “forcément besoin d’obligation pour que l’on puisse se protéger”

Afin de savoir où et quand porter le masque, l’homme politique a même partagé un moyen mnémotechnique : la règle “ABCD”

Port du masque : la règle “ABCD”

Le port du masque est ainsi nécessaire dans les cas suivants : “A : quand on est À risques, B : quand on est dans un lieu Bondé, C : dans les endroits Clos, D : quand la Distance est impossible à gérer”, a détaillé le ministre sur le plateau de télévision. 

Cette règle n’est pas sans nous rappeler celle des “3M” déjà introduite par la Direction Générale de la Santé (DGS) : Mètre, Masque, Mains. 

Un geste essentiel pour endiguer l’épidémie

Si la méthode peut faire sourire, le masque reste pourtant l’un des seuls moyens à notre disposition pour freiner l’épidémie de la Covid-19, dont de nouvelles poussées sont observées chaque jour en France. Selon les déclarations de la DGS faites ce jeudi 13 août : “Les indicateurs de suivi de l’épidémie sur le territoire national continuent de se dégrader“. 

Le même jour, 2 669 nouveaux cas ont été recensés en 24h. 12 000 malades ont ainsi été enregistrés sur les sept derniers jours. 

  • Masque obligatoire à Paris : quelles sont les zones et rues concernées ?
  • Covid-19 : lavage des mains, masques… Les bons gestes barrières à adopter

Source: Lire L’Article Complet