Pourquoi mon pass sanitaire contient une date d’expiration

Le pass sanitaire des personnes ayant un schéma vaccinal complet ne présente pas de délai d’expiration. C’est différent pour les personnes qui ont reçu leur rappel après avoir eu le Covid. On vous explique.

Restez informée

Si vous avez reçu votre dose de rappel quelques semaines après avoir contracté le virus, il est possible que votre pass sanitaire – bientôt pass vaccinal – contienne une date d’expiration. Pas de panique, il ne s’agit là que d’une erreur informatique. La dose de rappel est pour le moment valable sine die, il n’y a donc pas de date d’expiration sur cette dose. En revanche, votre pass peut aussi mentionner un délai d’expiration si votre schéma vaccinal n’est pas complet ou que vous disposez seulement d’un certificat de rétablissement.

Si vous avez eu le Covid et deux doses de vaccin

Les certificats de vaccination 3/3 (trois doses sur trois) sont valables pour le moment sans limite de temps. Bien qu’elle fasse la une des journaux, la quatrième dose n’est pour le moment pas d’actualité, il n’y a donc aucune raison de limiter l’utilisation du pass sanitaire. Mais si vous avez eu le Covid-19 avant le vaccin ou quinze jours après, la dose de rappel constitue une deuxième dose et non une troisième. Dans ce cas de figure, une date d’expiration fixée à sept mois après la dernière injection peut apparaître sur votre pass sanitaire. Mais n’ayez crainte, il s’agirait là seulement d’un bug. Cette date d’expiration n’est donc pas à prendre en considération. « Pour les personnes qui ont eu un certificat de rappel 2/2, un nouvel encodage est prévu courant janvier pour avoir un nouveau certificat sans limite de temps. Il sera disponible sur attestation-vaccin.ameli.fr », explique le ministère des Solidarités et de la Santé au journal Libération.

Si votre schéma vaccinal n’est pas complet

Autre cas de figure : vous avez reçu une ou deux doses de vaccin mais n’avez pas contracté le virus. Dans ce cas, vous avez entre 21 et 49 jours pour effectuer la deuxième injection et vous disposez de sept mois pour effectuer la dose de rappel. Si vous ne vous faites pas vacciner à temps, votre pass sanitaire sera alors désactivé. Une date d’expiration est donc mentionnée sur votre pass sanitaire.

Si vous disposez d’un certificat de rétablissement

Parmi les trois sésames pour obtenir un pass sanitaire figure le certificat de rétablissement du Covid. Il s’agit du résultat d’un test PCR ou antigénique positif au Covid-19 d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. Il dispose donc d’une date d’expiration fixée à six mois à compter de votre test PCR ou antigénique positif.

Source: Lire L’Article Complet