Presbytie, myopie… Peut-on porter des lentilles après 60 ans ?

Les lentilles corrigent la majorité des troubles de la vue. Mais existe-t-il un âge limite pour les utiliser ? Quelles précautions prendre après 60 ans ?

Restez informée

Plus discrètes que des lunettes, les lentilles constituent un bon outil de correction des troubles de la vue. Qu’elles soient souples ou rigides, elles peuvent corriger la majorité des défauts visuels : myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie.

Lentilles souples ou rigides ?

Il faut distinguer les lentilles souples des rigides. Les modèles rigides posent de nombreux problèmes d’entretien et sont de moins en moins utilisés. Les versions souples en hydrogel ne laissent quant à elles pas suffisamment respirer la cornée pour être portées au long cours. Leur usage est donc limité dans le temps. Si vous en mettez depuis plusieurs années, il se peut que votre ophtalmologiste vous conseille de privilégier les lunettes.

Ce n’est pas le cas des lentilles en silicone hydrogel, qui sont aujourd’hui largement répandues. Elles permettent l’oxygénation de la cornée et peuvent donc être portées plusieurs années de suite et continuer à vous accompagner à mesure que vous prenez de l’âge.

Attention aux yeux secs après 60 ans

Seul frein au port prolongé des lentilles : la sécheresse oculaire. Même si les souples en silicone hydrogel évitent le dessèchement de la cornée, mieux vaut être prudent car la sécheresse oculaire est plus fréquente avec l’âge : la moitié des plus de 60 ans sont concernés. Or avoir des yeux secs limite voire empêche le port des lentilles en raison de l’inconfort qu’elles provoquent.

Guetter les signes d’une mauvaise tolérance

A tout âge et en particulier après 60 ans, il faut donc être attentif aux éventuels signes de mauvaise tolérance des lentilles : yeux rouges et douloureux, ou secs, besoin de cligner souvent des paupières, yeux qui piquent ou qui grattent, ou encore vision floue.

Un contrôle de la vue chaque année

Il faut également réaliser un examen visuel annuel pour vérifier la stabilité de la vision et déceler d’éventuelles troubles de la vue. En parallèle, soyez rigoureux sur l’hygiène et les modalités d’usage des lentilles pour ne pas risquer de complication ni d’infection : lavez-vous les mains avant de les mettre ou de les enlever, rincez-les avec une solution adaptée puis séchez-les avec une serviette en tissu. Ne les rincez jamais à l’eau du robinet, pensez à toujours les enlever avant de dormir, à ne pas les mettre plus de douze heures d’affilée et à les renouveler selon la fréquence prescrite.

Enfin, porter des lentilles ne dispense pas de lunettes : il faut bien sûr toujours conserver une paire à sa vue, à dégainer dès que les lentilles ne sont pas portées.

Source: Lire L’Article Complet