« Queen Kong » met des mots sur la sexualité des ados

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage et notre communauté vous recommande chaque jour l’un des dix romans sélectionnés parmi les Pépites du Salon du livre de jeunesse de Montreuil.
  • Aujourd’hui, un roman de la catégorie « fiction ados », « Queen Kong » de Hélène Vignal, paru le 15 septembre 2021 aux Éditions Thierry Magnier.

Parmi les fictions ados sélectionnées pour les Pépites du
Salon du livre jeunesse de Montreuil, Christian Dorsan,
romancier,
blogueur et contributeur 
du groupe de lecture
20 Minutes Livres, vous recommande Queen Kong d’Hélène Vignal, paru le 15 septembre 2021 aux Éditions Thierry Magnier.
 

Sa citation préférée :

Si tu veux du sexe sans amour, si tu veux démêler les deux, le temps de comprendre quelque chose, il faut être prêt à payer la note. On te le pardonnera pas. En tout cas si t’es une meuf.

Pourquoi ce livre ?

  • Parce qu’un texte est une voix, c’est une atmosphère, c’est un personnage à part entière, une rencontre. Et le personnage d’Hélène Vignal est une sacrée rencontre, une fille qui découvre le plaisir et qui ose l’affirmer. Pas de chichi avec cette fille, elle sait ce qu’elle veut et tant pis si les autres la jugent.
  • Parce que nous assistons à une naissance, la transformation d’une jeune fille en femme libre et cette mutation passe par l’exploration de ses désirs et du plaisir.
  • Parce que le langage cru, parfois provocateur, propulse le lecteur dans l’intimité de la narratrice, on est d’emblée partie prenante, sans jugement. Seuls les prudes, ceux qui n’osent pas, la mettent en dehors du jeu, comme si elle était une menace à leur équilibre qui balance entre désirs non-dits et amourettes de lycée.
  • Parce que ce livre nous offre une interrogation sur la sexualité des jeunes et leur envie de liberté.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Une jeune ado découvre son corps et la sexualité, elle souhaite tout connaître et être libre. Mais comment vivre ces expériences quand on vit à la campagne ?

Les personnages. La narratrice, Jérémie le premier, Rhada, Vince, Selim, les garçons de passage, ses parents, les zadistes, la bande du lycée.

Les lieux. Une ferme à la campagne.

L’époque. Actuelle.

L’auteur. Hélène Vignal est une ancienne animatrice socioculturelle dans les quartiers sensibles. Elle a une quinzaine de livres à son actif et se consacre désormais entièrement à l’écriture.

Ce livre a été lu embarqué dans cette intimité, parfois dérangeante, mais présentée avec intelligence et sans détournement. Le ton de la narration tient la route jusqu’au bout, sans fausses notes, le personnage étant épris d’une grande liberté, et d’une maturité impressionnante.

Acheter ce livre sur Amazon

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet