Quel est le taux de cholestérol normal à 60 ans ?

L’hypercholestérolémie désigne un excès de cholestérol dans le sang, et elle présente un facteur de risque de maladies cardio-vasculaires.

Restez informée

À partir de 50 ans, on effectue un dosage systématique du cholestérol : tous les trois ans chez les hommes, et tous les cinq ans chez les femmes. Le dépistage de l’excès de cholestérol se fait simplement par une prise de sang effectuée à jeun, afin d’effectuer votre profil lipidique. Cet examen indique le taux de cholestérol LDL – ou mauvais cholestérol (considéré comme normal lorsqu’il est inférieur à 1,6 g/l), le taux de cholestérol HDL – ou bon cholestérol (devant être compris entre 0,35 et 0,60 g/l) et le taux de triglycérides. Cet ensemble de données permet de calculer le cholestérol total, inférieur à 2 g/l.

Cholestérol : quelle est sa valeur normale selon l’âge ?

La valeur normale de cholestérol total varie en fonction de l’âge et du sexe. Chez une femme de 45 à 60 ans, il doit être compris entre 1,55 et 2,55 g/l. Au-delà de 60 ans, il doit être compris entre 1,40 et 2,65 g/l. Ses seuils peuvent varier si vous présentez certains facteurs de risque : tabagisme, diabète, surpoids ou hypertension. Si la surveillance de ce taux est capitale, il est aussi important d’adopter une bonne hygiène de vie pour contrôler sa cholestérolémie.

Un taux de cholestérol élevé a longtemps impliqué une prise en charge médicamenteuse et un régime adapté. Toutefois, de récentes études tendent à prouver qu’à partir de 60 ans, un taux de cholestérol LDL n’est plus aussi mauvais… Il favoriserait même la longévité ! Un taux trop élevé de « bon » cholestérol deviendrait en revanche un facteur de risque.

S’il est important de savoir décrypter votre taux de cholestérol, il est aussi indispensable de prendre conseil auprès de votre médecin traitant afin de déterminer si un traitement est nécessaire. L’hypercholestérolémie peut dans certains cas être liée à la prise de certains traitements ou encore à certaines pathologies – notamment rénales ou hépatiques. Dans ce cas, votre généraliste peut vous prescrire des dosages de cholestérol plus fréquents, afin d’assurer votre suivi.

Source: Lire L’Article Complet