Qui a tué Sara ? (Netflix) : la série est-elle inspirée de faits réels ?

Lancée le 24 mars 2021 sur Netflix, la série mexicaine "Qui a tué Sara ?" suit l’enquête d’un homme condamné à tort pour le meurtre de sa sœur. Mais l’histoire de la famille Lazcano s’inspire-t-elle de faits réels ?

C’est LA nouvelle pépite de la plateforme Netflix. Disponible depuis le 24 mars dernier, la série mexicaine Qui a tué Sara ? rencontre un succès phénoménal à travers le monde. Aux États-Unis, elle s’est rapidement imposée parmi les plus grands succès étrangers de la plateforme, séduisant plus de 55 millions de foyers dans les 28 premiers jours après sa mise en ligne. Et pour cause, Qui a tué Sara ? a tout du parfait thriller : un crime spectaculaire, un condamné à tort aux tendances revanchardes, une dynastie richissime à l’histoire passée sous silence… Tout y est, au point que la série de José Ignacio Valenzuela semble inspirée d’un true crime. Il n’en est pourtant rien.

Centrée sur Álex Guzmán (Manolo Cardona), ex-taulard condamné à tort pour le meurtre de sa petite sœur, Sara (Ximena Lamadrid), Qui a tué Sara ? est directement sortie de l’imagination de ses scénaristes. Toutefois, certains éléments de l’intrigue ont été inspirés d’éléments réels, à commencer par la famille Lazcano. Au Mexique, le nom de Lazcano n’est pas sans évoquer celui de Heriberto Lazcano Lazcano, narcotrafiquant influent ayant sévi dans la région du Golfe du Mexique dans les années 1990 et 2000. Surnommé El Verdugo (Le Bourreau), Lazcano était le chef de los Zetas, un cartel mexicain. Il était connu pour sa brutalité et ses méthodes de torture innommables, et sa soif de pouvoir a largement influencé l’équipe de Qui a tué Sara ? dans l’écriture du personnage de César Lazcano (Ginés García Millán).

Une série marquée par l’histoire mexicaine

Autre lien entre fiction et réalité, les lieux de tournage de Qui a tué Sara ?. Comme l’a repéré le magazine espagnol Esquire, la production du thriller mexicain a choisi de poser ses caméras dans la ville côtière d’Acapulco, un lieu marqué par un taux de criminalité élevé. Là-bas, les affaires de meurtres, de trafics sexuels et les activités de cartel y sont nombreuses, c’est pourquoi José Ignacio Valenzuela a choisi d’en faire le théâtre de sa production. Toutefois, aucun crime similaire à celui raconté dans Qui a tué Sara ? n’a jamais eu lieu à Acapulco. Les mésaventures des Lazcano sont donc entièrement fictives. Pour l’heure, Netflix n’a pas encore confirmé si la série aurait une troisième saison.

Source: Lire L’Article Complet