01/29/2023
  • Les lectures coups de cœur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Les Eaux du Temps » de Thomas Weill paru le 12 juillet 2022 aux Éditions Crin de Chimère.

Edwige, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Books, vous recommande Les Eaux du Temps de Thomas Weill, ancien journaliste de 20 Minutes, paru le 12 juillet 2022 aux Éditions Crin de Chimère.

Sa citation préférée :

– Vous êtes en état d’arrestation, reprit le premier.  – Ah, mais vous faites erreur, mon ami. Je suis en état d’ébriété ! Que dis-je, d’ébriété… Non, en état de grâce ! L’État n’interdit pas l’état d’ivresse, ce n’est qu’un état de fait ! Dans l’état actuel des choses, votre venue sans état d’âme me place en état de siège, et vous me voyez dans un sale état. Je dirais même quasiment à l’état liquide ! La prochaine fois, contentez-vous de faire un état des lieux, retournez à votre état-major et laissez-moi en l’état, au moins le temps que je me retrouve en état de marche.

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que la couverture du roman est splendide et qu’il ne faut jamais oublier l’importance qu’une couverture peut avoir. Avant même d’avoir ouvert le roman, la tempête fait déjà rage et il est évident que le voyage sera mouvementé !
  • Parce que la plongée dans cet univers, essentiellement marin, est particulièrement rafraîchissante. Le vent du large nous souffle dans les oreilles. Les embruns nous emplissent le nez de parfums salés et piquants. Les tempêtes nous gèlent. Le soleil nous réchauffe. Nous sommes totalement immergés dans un océan de découvertes et d’aventures.
  • Parce que les événements s’enchaînent d’une manière totalement fluide et nous entraînent dans des péripéties de plus en plus improbables, de plus en plus intéressantes, de plus en plus captivantes. Il y a une véritable montée en puissance du récit qui, même s’il est attrayant dès le départ, progresse sans arrêt et rend difficile de lâcher le livre sans l’avoir terminé.
  • Parce que l’univers est à la fois très familier et totalement novateur. Il prend en compte des sujets d’actualité de notre monde, les intègre, les amplifie jusqu’à les rendre particulièrement inconfortables, voire invivables. Il les confronte ensuite à un passé qui pourrait sembler idyllique, mais soulève d’autres questions, tout aussi intéressantes et problématiques.
  • Parce que l’auteur a réalisé le véritable tour de force de s’approprier un mythe connu de tous, le redéfinir de A à Z et lui donner une saveur jusque-là inconnue. Pour ceux qui lisent beaucoup de littérature de l’imaginaire, il y a un plaisir certain à rester dans le confort de textes qui se ressemblent ou reprennent des recettes déjà vues. Ce qui fait la différence, ce qui marque, c’est quand l’auteur arrive à rendre ces similitudes totalement inédites. C’est ce que Thomas Weill a fait avec brio dans ce roman.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Huit ans après le décès de son frère adoré, Tara découvre des lettres qu’il lui a écrites à une époque qui semble remonter à plusieurs centaines d’années. Convaincue que c’est bien lui et qu’il a mystérieusement réussi à voyager vers le passé, elle décide de l’y rejoindre pour l’aider à en revenir.

Les personnages. Le lien entre Tara et Aydan (son frère) est joliment mis en valeur et crée une intimité douce et chaleureuse, base de toute l’aventure. Pourtant, le personnage haut en couleur qui apporte humour et désinvolture à l’histoire, c’est Alessio, le capitaine qui embarque Tara vers des eaux troubles.

Les lieux. Un archipel inconnu et donc, avant tout, la mer… Elle est au cœur de tous les rebondissements, mais aussi de toutes les résolutions de cette histoire.

L’époque. Un présent très sombre et pluvieux, un passé très coloré et ensoleillé. Les contrastes sont saisissants, mais chacune des deux époques explorées fait face à de grands défis à relever.

L’auteur. Journaliste, Thomas Weill est passionné d’écriture depuis l’enfance. C’est à 10 ans que sa carrière littéraire aurait pu commencer, mais son roman d’alors resta inachevé. Pourtant, l’amour des mots reste et, « quelques » années plus tard, paraît son premier roman : Les Eaux du temps.

Ce livre a été lu avec le plaisir intense de la découverte d’un univers riche et très original ; un émerveillement d’enfant découvrant un conte aussi familier que totalement inédit magique. Et achevé avec l’envie de découvrir suivre Thomas Weill, à commencer par Histoires comme ça, sa newsletter d’histoire courtes.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante :

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet