"Un boum énorme", le témoignage édifiant d'une habitante de Poitiers au sujet du tremblement de terre

La Terre a tremblé cette nuit. Un séisme de faible intensité a été ressenti dans la nuit du vendredi au samedi non loin de Poitiers. C’est le Bureau central sismologique français qui a lancé l’alerte dans un communiqué ce samedi matin.

On apprend ainsi que l’épicentre du tremblement de terre de magnitude locale “3,7 survenu samedi à 01H56 locale (23H56 GMT vendredi) se trouvait à 19 km environ à l’ouest de Poitiers (Vienne) et à 27 km à l’Est de Parthenay (Deux-Sèvres)”, selon les données du Laboratoire de détection et de géophysique diffusées par le Bureau central sismologique.

  • À Arcachon, touristes et locaux profitent d’un «grand bol d’air» avant le confinement national

    Le Figaro

  • À Taïwan, des sauveteurs à pied d’oeuvre pour remorquer le train au lendemain de la catastrophe ferroviaire

    Le Figaro

  • Arrivés aux Etats-Unis, un autre périple commence pour les migrants

    AFP

  • Les images impressionnantes de l'effondrement d’un immeuble à Bangkok

    Le Figaro

  • Line Renaud : sa lettre engagée en faveur de l’euthanasie

    Non Stop People

  • En Anjou, des étudiants au grand air pour garder pour le moral

    AFP

  • Le stade de l'Olympique lyonnais se reconvertit en vaccinodrome

    AFP

  • Taïwan: la présidente se rend à l'hôpital et la morgue après la catastrophe ferroviaire meurtrière

    AFP

  • Au coeur de Tunis, la lagune, ses flamants roses… et ses déchets

    AFP

  • La police anti-émeute déployée pour un deuxième soir dans un parc de Bruxelles

    AFP

  • A Vénissieux, la nostalgie des anciens habitants de la barre Monmousseau

    AFP

  • Ce qu’il faut savoir sur le variant brésilien qui fait une hécatombe chez les jeunes

    Gentside

  • Martinique: sur l'îlet Chancel, l'iguane endémique, espèce en danger

    AFP

  • Par-delà les barreaux: les bébés-éprouvette de Palestiniens détenus en Israël

    AFP


  • À Arcachon, touristes et locaux profitent d’un «grand bol d’air» avant le confinement national
    À compter de ce dimanche 4 avril, l’ensemble du territoire national est soumis à des mesures de confinement afin de ralentir l’épidémie de Covid-19. Parmi ces mesures, l’interdiction de se déplacer à plus de 10km de son domicile mais aussi la fermeture des écoles rappellent le strict confinement de mars 2020. Dans le bassin d’Arcachon, touristes comme locaux profitent des derniers instants avant l’interdiction des déplacements durant au moins un mois.


    Le Figaro


  • À Taïwan, des sauveteurs à pied d’oeuvre pour remorquer le train au lendemain de la catastrophe ferroviaire
    Au lendemain de l’important accident ferroviaire à Taïwan, les équipes de sauvetage sont mobilisées afin de remorquer les wagons. Plusieurs dizaines de personnes ont perdu la vie au cours de la pire catastrophe ferroviaire de Taïwan depuis des décennies. Si pour l’heure une enquête est en cours, selon les autorités l’accident aurait été causé par un engin de chantier.


    Le Figaro


  • Arrivés aux Etats-Unis, un autre périple commence pour les migrants
    "Aidez-moi s'il vous plaît, je ne parle pas l'anglais": munies d'une enveloppe avec ces mots écrits en gros, des dizaines de migrants sans-papiers arrivent chaque jour à l'aéroport de McAllen, au Texas, souvent pour leur tout premier vol en avion. C'est la fin d'un long voyage pour ces familles ayant fui pauvreté ou insécurité dans leur pays natal.


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

Un bruit “d’explosion”

Certains habitants de la Vienne ont entendu un bruit d’explosion, tandis que d’autres ont pensé à de l’orage ou à des roulements de tambours. A noter que les secousses ont été ressenties jusqu’à Cholet.

Une habitante de la région a rapporté un témoigage édifiant à France-Bleu. Stéphanie, qui habite à Neuville-de-Poitou, a confié avoir été réveillée en sursaut. “Un boum, énorme, j’ai cru que le lit se soulevait (…) comme une grosse vague, d’un coup”, a-t-elle confié à la radio.

“Les cloches sont passées”, ironise un twittos

Sur les réseaux sociaux, les Poitevins sont nombreux à avoir ressenti plusieurs secousses cette nuit. Les secousses étaient parfois accompagnées d’un bruit proche d’une “explosion”. A savoir que la région du Poitou enregistre tous les ans des séismes de faible magnitude, en-deçà de 4 sur l’échelle de Richter.

Aaaaaah c’était pour ça ce petit tremblement vers 2h, choquée 😂 #seisme #Poitiers

Réveillée en sursaut à 1h55 par une armoire qui tremblait comme si on la secouait et un grondement bizare et profond…j ai pensé direct à un tremblement de terre mais je me suis dit que j hallucinais et que c était encore une insomnie😆#Poitiers #séisme

Sur Twitter, certains internautes n’ont pas hésité à ironiser la situation. “Les cloches sont passées”, a ainsi écrit un internaute, qui a lié le séisme aux traditionnelles cloches de Pâques.

Un autre a confié que toute cette agitation lui a rappelé les soirées qu’il faisait avant le Covid-19. “Ca faisait longtemps que j’avais pas bougé un vendredi soir”, a-t-il rapporté sur le réseau social à l’oiseau bleu.

Source: Lire L’Article Complet