Un homme ordinaire : la hackeuse (Emilie Dequenne) existe-t-elle vraiment dans l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Ce mardi 15 septembre, M6 lance sa très attendue série "Un homme ordinaire", inspirée de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Mais la hackeuse Anna-Rose Gagnières a-t-elle existé dans la vraie vie ?

Cela fait des mois que les téléspectateurs attendent de découvrir ce petit bijou. Ce mardi 15 septembre, M6 diffuse la très attendue mini-série Un homme ordinaire, directement inspirée de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. À 21h05, les téléspectateurs pourront découvrir les deux premiers épisodes de cette fiction, composée de quatre épisodes de 52 minutes. Dans le rôle-titre du personnage principal qui se nomme Christophe de Salin, on retrouve Arnaud Ducret, qui s’était justement confié à Télé Star sur la préparation de son rôle. À ses côtés, Émilie Dequenne joue Anna-Rose Gagnières, une hackeuse qui est fascinée par son voisin Christophe de Salin, soupçonné d’avoir tué sa famille. L’épouse de Christophe de Salin, Sophie de Salin, elle est campée par Chloé Lambert.

Seulement dans la réalité, ceux qui sont passionnés par l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès, ou XDDL comme on l’appelle, le savent pertinemment, la hackeuse Anna-Rose Gagnières n’existe pas. En kiosque ce mardi 15 septembre, Le Parisien a décrypté les informations vraies des informations fausses, entre les faits qui ont eu lieu et ceux imaginés dans la fiction de M6. Dans la série Un homme ordinaire donc, Christophe de Salin croise le chemin d’Anna-Rose Gagnières, lors d’un accrochage en voiture, quelques jours avant qu’il ne tue sa famille. Obsédée par la tragédie de son voisin, la hackeuse décide de mener une enquête en piratant les systèmes de sécurité de la police, allant jusqu’à récupérer des vidéos de surveillance.

Un mystérieux hacker d’une trentaine d’années vivant à Angers

Dans les faits, il n’y a jamais eu d’Anna-Rose Gagnières, mais son personnage a tout de même été inspiré d’un vrai hacker. "Dans la réalité, un hacker a bien créé un site pour aider la police", a fait savoir le coscénariste au Parisien. Derrière ce hacker, se cache le pseudo de Chris la vérité, qui a créé la page Facebook "Xavier Dupont de Ligonnès : Enquête et Débat". À l’époque en 2011, le mystérieux individu était un homme trentenaire vivant à Angers, qui avait mené des investigations officieuses, et avait fourni beaucoup de révélations à la presse. "Contrairement à notre Anna-Rose, le hacker ne s’est pas rendu au domicile de la famille mais c’est lui qui a déniché la photo de la vidéo où Dupont de Ligonnès retire de l’argent à Roquebrune-sur-Argens (Var). On pousse un peu le bouchon. Et oui, ce sont les codes du thriller", a ajouté le réalisateur Pierre Aknine. Le véritable hacker avait été condamné à 1.000 euros d’amende avec sursis pour "recel de violation du secret de l’instruction", au printemps 2016, après avoir mis en ligne pour sa communauté des documents de l’enquête transmis par un policier.

Source: Lire L’Article Complet