« Un troupeau d’éléphants morts » : Marine Le Pen cinglante avec ses troupes

Au sein du Rassemblement national, comme au cœur des autres partis, l’heure est à la motivation des troupes de campagne. Marine Le Pen a choisi une expression particulière pour réveiller ses équipes.

Une centaine de jours avant l’élection présidentielle de 2022, les moindres faits et gestes des candidats sont scrutés au peigne fin par les médias. Sous couvert d’anonymat, des membres des diverses équipes de campagne prennent un malin plaisir à dévoiler quelques croustillantes indiscrétions. Jeudi 6 janvier, L’Express a relayé le qualificatif peu flatteur utilisé, il y a peu, par Marine Le Pen pour définir son escadron de soutien. Un proche de la représentante du Rassemblement national a dévoilé : « Quand Zemmour a fait sa percée à la rentrée, il y a eu des démotivés. Elle nous a dit qu’elle avait l’impression de tirer un troupeau d’éléphants morts. Ça a secoué la baraque et en a mis plus d’un au boulot !« 

Une stratégie qui aurait eu l’effet immédiat de booster davantage les troupes dans la préparation de cette impitoyable partie de campagne. Selon les sondages rapportant les intentions de vote d’un panel varié, Marine Le Pen jouerait des coudes avec Valérie Pécresse, candidate Les Républicains, et Emmanuel Macron, le président sortant.

Le Pen en peine ?

Précédemment, le Républicain Robin Reda avait estimé, auprès de L’Express, que « Marine Le Pen rêverait d’entrer dans l’histoire politique de la droite républicaine, c’est la suite de sa stratégie de normalisation, mais elle a un certain nombre de boulets au pied« . Des poids susceptibles de la faire couler ?

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet