"Une catastrophe" : l'OMS alerte sur le retard de la vaccination des enfants

Depuis plus d’un an, le Covid-19 occupe une place importante dans les médias, mais qu’en est-il de la lutte contre les autres maladies ? Selon l’ONU et l’OMS, des millions d’enfants à travers le monde n’ont pas été totalement vaccinés contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite. Ce retard, potentiellement dramatique, est à imputer à la crise sanitaire.

  • Pékin «s’oppose fermement» au projet américain d’interdire les importations en provenance du Xinjiang

    Le Figaro

  • En Birmanie, les habitants la recherche d'oxygène dans les rues de Rangoun

    AFP

  • Comité interministériel de la laïcité : "On est en train de rentrer dans une laïcité en actes"

    France 24

  • Venise: la ville divisée sur l'interdiction des navires de croisière

    Le Figaro

  • Un énorme python capturé dans un parc à Bangkok

    KameraOne

  • Intempéries: la ville belge de Purgatoire inondée après de fortes pluies

    AFP

  • «Le danger c'est de ne rien faire»: pour Hubert Védrine, le Green Deal européen va «dans la bonne direction»

    Le Figaro

  • Afghanistan: «Les occidentaux ne sont plus les maîtres du jeu», selon Hubert Védrine

    Le Figaro

  • Le ministre français des Affaires étrangères accueille son homologue américain à Washington

    AFP

  • «Le 14 juillet est devenu un moment de peine»: Christian Estrosi rend hommage aux victimes de l'attentat de la Promenade des Anglais

    Le Figaro

  • Climat: l'UE propose l'interdiction des ventes de véhicules à moteurs thermiques dès 2035

    Le Figaro

  • Un an après l'explosion du port de Beyrouth, la colère monte au Liban

    France 24

  • 14 Juillet: la police municipale de Nice défile sur les Champs-Elysées cinq ans après l'attentat sur la Promenade des Anglais

    Le Figaro


  • Pékin «s’oppose fermement» au projet américain d’interdire les importations en provenance du Xinjiang
    Les États-Unis, qui accusent la Chine de perpétrer un génocide contre la population Ouïghoure, ont adopté une nouvelle législation concernant les importations en provenance du Xinjiang. La Chine, qui réfute ces accusations, dénonce une décision qui porterait «gravement atteinte» à l’économie mondiale.


    Le Figaro


  • En Birmanie, les habitants la recherche d'oxygène dans les rues de Rangoun
    A Rangoun, plus grande ville de Birmanie, les habitants bravent le couvre-feu militaire dans une quête désespérée d'oxygène pour aider leurs proches malades du Covid-19 à respirer.


    AFP


  • Comité interministériel de la laïcité : "On est en train de rentrer dans une laïcité en actes"
    "On est en train de rentrer dans une laïcité en actes" avec l'installation, jeudi, du premier comité interministériel de laïcité, placé sous la tutelle de Matignon, a déclaré la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa.


    France 24

VIDÉO SUIVANTE

23 millions d’enfants n’ont pas été entièrement vaccinés

Nous les avions presque oubliées, mais les maladies contre lesquelles nous luttions avant l’épidémie de Covid-19 n’ont pas disparu pour autant. La crise sanitaire a changé nos habitudes et beaucoup de ressources et de personnel ont été utilisés pour endiguer l’épidémie.

Alors que plusieurs pays font des pieds et des mains pour obtenir des vaccins contre le Covid-19, nous avons enregistré un recul sur d’autres vaccinations, ce qui expose les enfants à des maladies dévastatrices et pourtant évitables comme la rougeole, la polio et la méningite”, déclare le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur-Général de l’OMS.

Vidéo: L’OMS conseille aux personnes vaccinées de continuer à porter un masque (Dailymotion)

Au total, 23 millions d’enfants n’ont pas reçu leurs multiples doses de vaccins de routine, et 17 millions d’entre eux n’ont reçu aucun vaccin du tout l’an passé. Pour l’OMS, le risque d’une recrudescence de ces maladies est une catastrophe annoncée.

Une situation qui était déjà inquiétante avant la pandémie

Malheureusement, le Covid-19 n’a fait qu’empirer une situation qui était déjà alarmante avant 2020. Selon Henrietta Fore, la directrice générale de l’UNICEF : “Avant même la pandémie, il y avait des signes inquiétants qui nous indiquaient que nous perdions du terrain dans notre lutte pour immuniser les enfants contre des maladies infantiles évitables, et cela inclut les multiples épidémies de rougeole d’il y a deux ans”.

On constate ce recul partout dans le monde, mais c’est surtout dans des régions touchées par les conflits, dans les endroits isolés, et dans les quartiers pauvres que cette baisse est préoccupante.

La multiplication d’épidémies serait catastrophique pour les communautés et les systèmes de santé qui luttent déjà contre le Covid-19, ce qui rend plus urgent que jamais l’importance de la vaccination infantile”, prévient le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

A l’heure où les antivaccins font de plus en plus parler d’eux, cette situation nous rappelle que, sans ces précieuses injections, certaines maladies peuvent très rapidement devenir hors de contrôle.

Due to the #COVID19 pandemic, 2⃣3⃣ million children 👦👧 missed out on basic vaccines through routine immunization services in 2020, increasing by 3.7 million and the highest number since 2009.

More data from WHO & @UNICEF 👉https://t.co/bt6n7OAQrq pic.twitter.com/lHnnrbYvPn

Source: Lire L’Article Complet