8 artistes qui ont inspiré la mode

Thierry Mugler au MAD, Alber Elbaz au Palais Galliera ou Saint Laurent star de pas moins de six expos en cette année 2022, les créateurs semblent être les nouveaux chouchous des musées.

Si certaines expositions s’attardent sur le vêtement comme objet, d’autres reviennent sur les relations étroites entre créateurs et artistes.

Loin de se restreindre aux galeries, l’art s’est souvent retrouvé sur les podiums et dans nos gardes robes, que ce soit lors de collections hommages ou grâce à des collaborations (parfois inattendues) entre grandes maisons et artistes contemporains.

Focus sur ces artistes, passés ou contemporains, qui ont inspirés ou inspirent les designers de mode.

Dali, la passion du surréalisme par Schiaparelli

Connue pour son excentricité, l’Italienne ne pouvait s’acoquiner qu’avec le plus fou des artistes à moustache : Salvador Dali.

C’est donc sans réelle surprise que les spectateurs du défilé Haute Couture Eté 1937 ont découvert une robe… homard, largement inspirée du Téléphone Homard de l’artiste (1936).

La légende raconte que Dali désirait ajouter un peu de mayonnaise au tissu, proposition que la créatrice aurait refusée.

Mondrian, une inspiration pour Yves Saint Laurent

Passionnés de peinture, Saint Laurent et son compagnon Pierre Bergé sont à l’origine d’une incroyable collection d’œuvres d’art qui ne cessera d’inspirer le couturier.

Pour sa collection Haute Couture automne-hiver 1965, il imagine l’emblématique robe Mondrian, un hommage à l’abstraction et à la modernité. 

Andy Warhol, chantre du Versace de Gianni Versace

Autre amateur d’art, Gianni Versace témoigne de son amour pour le Pop Art en imaginant en 1991 une collection haute en couleurs.

Pièce incontournable, la célèbre robe fourreau à l’effigie de Marylin Monroe – sérigraphiée par Andy Warhol en 1967 – transforme Naomi Campbell en icône pop.

En 2018, la sœur du créateur redonnera vie à cette période Pop Art et décline la Marylin d’Andy Warhol à l’infini sur des robes, des combi, des sacs ou encore des cuissardes.

Cindy sherman, légende de la mode

Célèbre pour ses autoportraits déguisés, Cindy Sherman incarne tous les personnages féminins stéréotypés de la société, faisant de la mode un élément essentiel de sa pratique.

L’industrie l’a bien compris et les maisons Comme des Garçons (en 1994), Marc Jacobs (en 2006 et 2013) ou encore Balenciaga (en 2010) font d’elle une véritable égérie.

Antonio Gaudi pour le Alexander McQueen de Sarah Burton

Source: Lire L’Article Complet