Amandine Petit (Miss France) nous livre ses secrets mode

A l’occasion de son passage dans "Les reines du shopping" spécial Miss France, la lauréate 2021, Amandine Petit, se confie sur son rapport à la mode et nous livre quelques conseils judicieux.

Quel était votre rapport à la mode avant de devenir Miss France ? 
J'aimais beaucoup regarder les défilés, comme beaucoup de jeunes femmes de mon âge. Notamment le Etam Live Show en France, l'équivalent américain organisé par Victoria's Secret, les gros événements de la Fashion week… En revanche, je n'avais pas de relation directe avec ce milieu-là. J'étais modèle photo pour des marques locales [Amandine Petit est originaire de Normandie, ndlr], mais je ne connaissais pas vraiment le monde de la mode, même si je l'appréciais de loin.

Et maintenant ?
Quelques semaines après avoir été sacrée Miss France 2021, j'ai eu la chance de rencontrer le couturier Jean Paul Gaultier dans le cadre d'un shooting pour le Sidaction. C'est dingue comme finalement, on peut réussir à se rapprocher de la mode peu importe l'univers d'où l'on vient. Et puis comme en tant que Miss France, on assiste à beaucoup d'événements, j'ai eu l'occasion de porter des robes fantastiques, signées Georges Hobeika, Georges Chakra, Smaïn Boutamtam…

Justement, vous êtes très fidèle au créateur Smaïn Boutamtam dont vous avez porté les créations au concours de Miss Normandie, de Miss France et de Miss Univers. Qu'est-ce qui vous plaît dans son travail ?
Je lui ai fait confiance pour mes premières représentations alors que ses tenues étaient plus audacieuses que ce que j'ai l'habitude de porter. Nous nous sommes apprivoisés au fil des mois et il a confectionné pour moi beaucoup de looks sur-mesure, adaptés à mon caractère. Dernièrement, pour la première du film Les Eternels, il avait par exemple imaginé un bas explosif, qu'il a associé à un top bustier en velours noir au très joli décolleté. C'était le parfait mix de sobriété et d'éclat. En fait, Smaïn Boutamtam sait faire tout ce que j'adore. Et je crois que lorsque l'on trouve son créateur, on ne le quitte plus.

Vous avez foulé des dizaines de tapis rouge ces derniers mois. Y a-t-il une tenue plus mémorable que les autres à vos yeux ?
Pour mon premier festival de Cannes, en juillet dernier, je portais une magnifique robe fourreau argentée signée par la maison La Métamorphose. Plus récemment, lors du festival du film américain de Deauville, j'ai foulé le tapis rouge dans une sublime robe brodée Georges Hobeika.

Comment décririez-vous votre style ?
J'aime bien être élégante tout en osant des twists inattendus : des couleurs peps, des décolletés, des robes atypiques ou bien des volumes qui se remarquent, par exemple. Dans la vie de tous les jours, je dirais que mon style est chic et décontracté. Un jean patte d'eph, une ceinture, une chemise…

Est-ce qu'il a beaucoup changé depuis le 19 décembre 2020 ?
Avant Miss France, je portais beaucoup de couleurs sombres, du noir, du marron, du bleu marine. Depuis mon élection, je n'hésite plus à arborer des couleurs. Il faut dire que l'on se retrouve au contact de personnalités -des influenceuses, d'autres Miss…- qui osent ce genre de vêtements. Et puis, comme on me prête beaucoup de tenues, j'essaye énormément de vêtements différents. On se rend vite compte qu'opter pour la couleur, c'est opter pour l'élégance, la féminité. Ces douze derniers mois, j'ai aussi beaucoup mûri et acquis davantage de confiance en moi, ce qui compte également.

Vous habillez-vous seule ou bien avez-vous recours au service d'un ou d'une styliste ?
Excepté pour les tapis rouge, pour lesquels je suis aidée par un ou une styliste, je m'habille toujours toute seule. En revanche, lorsque je suis en représentation, je demande l'aval de l'organisation Miss France. En fait, les premières semaines après mon élection, le comité Miss France m'a énormément conseillé. Au fil des mois, j'ai acquis des automatismes et pris de l'aisance, mais je continue à leur envoyer mes looks en photo avant un événement pour qu'ils me disent si je suis bien dans le thème. Même si en réalité, le mot d'ordre, c'est de rester chic, élégante.

J'ai aussi accès à un showroom, dont les vêtements sont mis à ma disposition par un partenaire de Miss France. Il s'agit du service Une robe un soir qui propose également au grand public de louer des pièces de grandes marques à petits prix. 

  • Les secrets du costume de Marianne porté par Amandine Petit pour Miss Univers

    Amandine Petit a revêtu le costume de Marianne pour le National Costume Show de Miss Univers aux Etats-Unis ce jeudi 13 mai 2021. On vous dit tout sur son look, signé Smaïn Boutamtam.

    Quelle est la pièce que vous rêvez de vous offrir ?
    J'ai une véritable passion pour les sacs à main et je lorgnais depuis longtemps sur le modèle Alma de Louis Vuitton. L'ensemble des Miss France me l'a offert pour mon anniversaire, je ne le quitte plus ! J'aimerais aussi beaucoup m'offrir un it bag Chanel. Je pense que je vais craquer à la fin de l'année et me faire ce petit cadeau.

    Quelle est le vêtement intemporel d'une garde-robe selon vous ?
    Pour moi, la pièce classique par excellence, c'est un jean droite taille haute, dans un indigo un peu passé, à l'allure vintage. Un denim qui traverse toutes les époques, en somme. 

    Qui est votre icône de mode ?
    Les premières personnes qui me viennent en tête, ce sont Natalie Portman et Angelina Jolie. Entre ces deux brunes, mon cœur balance.

    Quels réflexes éco-responsables avez-vous adopté en matière de mode ?
    J'essaye de limiter ma consommation. Je suis attentive aux matières que je porte, je privilégie quand c'est possible les alternatives au cuir, je n'achète évidemment pas de fourrure…

    Quel conseil mode voulez-vous partager avec nos lectrices ?
    Ma grand-mère me disait toujours que si l'on mettait du rouge à lèvres, il fallait éviter de porter un collier et des boucles d'oreille, sans quoi le look était vraiment trop chargé. J'essaye de toujours garder ce conseil dans un coin de ma tête.

    Comment était-ce, de participer à cet épisode spécial des Reines du shopping ?
    Super ! C'est une émission que je regarde très régulièrement. J'étais assez angoissée par le temps, je courais dans tous les sens… Mais j'étais ravie de pouvoir partager ce moment privilégié avec les autres Miss France. C'était aussi l'occasion de défendre une association qui me tient à cœur, France Alzheimer en essayant de remporter la victoire et donc un chèque de 10 000 euros.

    Quel moment attendiez-vous avec impatience ?
    Honnêtement, j'étais surexcitée à l'idée de rencontrer Cristina Cordula qui présente l'émission. J'aime son énergie, ce qu'elle dégage et j'avais hâte d'entendre ses conseils pendant les essayages.

    Et celui que vous redoutiez le plus ?
    Etonnamment, j'appréhendais le passage sur le catwalk. Même si la bienveillance était évidemment de mise pendant l'émission, je trouvais dur de défiler sur une musique, avec la tenue que j'avais composée, en étant jugée et notée. Pendant mes premiers pas, j'étais assez impressionnée. C'était comme un retour en arrière, à l'époque de l'élection de Miss France.

    Justement, quel regard portez-vous sur votre année en tant que Miss France ?
    Un regard bienveillant. J'ai été émerveillée par toutes les expériences que j'ai pu vivre, les rencontres que j'ai faites dans les hôpitaux, les établissements de santé, à la télévision, à la radio… Si je devais revivre cette année, je ne changerais rien

    Pas trop triste de devoir passer le relais dans un mois ?
    Evidemment, une part de moi est un peu triste de passer le flambeau, parce que cette échéance agit comme un flashback. Je me souviens de tous ces événements incroyables, je revis ces souvenirs dingues… Mais la boucle sera bientôt bouclée, parce que c'est moi qui désormais accompagne les jeunes femmes dans leur préparation pour obtenir le titre de Miss France 2022. Cette année, qui était une parenthèse enchantée, va se refermer pour laisser place à un nouveau chapitre. Et une nouvelle Miss va vivre ce rêve, faire rêver ses proches, sa famille. Moi, j'ai commencé à faire rêver les gens le 19 décembre 2020 et je continuerai toute ma vie.

    • Miss Poitou-Charentes 2021 s'appelle Lolita Ferrari -PHOTOS

    • Miss Réunion 2021 est la passionnée Dana Virin -PHOTOS

    • Miss Auvergne 2021 est (Docteur) Anaïs Werestchack -PHOTOS

    • Miss Centre-Val de Loire 2021 est la jeune Jade Lange -PHOTOS

    • Miss Côte d'Azur 2021 est (la grande) Valeria Pavelin -PHOTOS

    • Miss Normandie 2021 est la sportive Youssra Askry -PHOTOS

    Est-ce que votre style évoluera une fois que vous aurez rendu votre couronne ?
    Non, je lui resterai fidèle ! Je porterai peut-être plus souvent des jeans et des baskets, en revanche (rires). 

    Quels sont vos projets ?
    Me reposer un peu ! Mais pendant l'année Miss France, j'ai commencé à préparer la suite bien en amont, à réfléchir à comment transformer les contacts que je me suis fait en quelque chose qui me rendrait heureuse. J'ai par exemple eu la chance de souvent passer à la télévision et à la radio, ce qui m'a beaucoup plu. Alors, pourquoi pas creuser dans cette voie ! 

    Source: Lire L’Article Complet