Billie Eilish, de l’ado punk à la pin-up glamour

La chanteuse américaine avait fait de l’oversize sa signature mode. Mais son public a pu la voir évoluer en s’appropriant des tenues plus glamour et féminines. De l’ado punk à la pin-up du tapis-rouge du Met Gala, retour en images sur son évolution stylistique.

Nous sommes en 2016 et Billie Eilish débute à peine sa carrière. À seulement 14 ans, l’adolescente impressionne par la profondeur de ses textes et sa voix angélique. Elle signe alors avec le label Darkroom et la jeune Californienne se fait connaître du grand public. Plutôt discrète et réservée, son look pourtant, affirme une forte personnalité. Elle passe sans grande difficulté d’une coupe longue bleutée, au vert fluo en racines en passant par le carré court blond patine. Mais c’est dans l’extralarge et le couvrant qu’on la découvre le plus souvent à tel point que la jeune femme en a fait un acte militant. En optant pour ces choix stylistiques, l’interprète de Bad Guy a cherché à dissimuler les années de souffrance dues à la dysmorphie qu’elle a pu subir étant adolescente. Billie Eilish a su cultiver un look bien à elle où il n’était pas question d’être sexualisée, faisant des pulls XXL, des bijoux bling-bling et des ensembles à gros logo les pièces maîtresses de sa garde-robe.

Billie Eilish au Young Hollywood Studio. (Los Angeles, le 27 septembre 2017.)

Billie Eilish au ASCAP Pop Music Award 2018. (Beverly Hills, le 23 avril 2018.)

Billie Eilish à la soirée annuelle de Nylon Young Hollywood. (Los Angeles, le 22 mai.)

Billie Eilish au Brooklyn Museum pour le Yellow Ball. (New York, le 10 septembre 2018.)

Une féminité de plus en plus frontale

En mai 2021, la chanteuse dévoile ses formes en apparaissant en corset et lingerie transparente pour la couverture de l’édition britannique du Vogue. Une allure tout droit inspirée de la pin-up Betty Brosmer, et qui fait écho à celles de Madonna ou encore Marilyn Monroe. Et c’est à l’occasion du gala du MET que la chanteuse de 19 ans, aussi membre du jury, est apparue de nouveau dans un style dont ses fans ont peu l’habitude. Elle a fait son entrée sur le tapis dans une longue robe à traîne en tulle couleur chair signée Oscar de la Renta et une mise en beauté sous le signe du glamour hollywoodien. Des apparitions remarquées qui ont soulevé les interrogations chez son public qui n’a pas compris ces changements.

À écouter : le podcast de la rédaction

Paroles inspirantes

Si la chanteuse a longtemps souffert dans un corps qu’elle n’arrivait pas à reconnaître, elle s’engage aujourd’hui à porter un regard différent sur « celui » qu’elle a tant détesté. Après s’être longtemps cachée derrière ses gros hoodies, la jeune femme veut se sentir libre de porter et de montrer ce qu’elle a envie. Une démarche qui prouve que Billie Eilish a su effectué un vrai travail personnel afin de guérir ses traumas liés à la dysmophie.

À travers son évolution stylistique, elle véhicule donc un message féministe qui se résume au simple fait de s’habiller en fonction de ses envies, peu importe comment on a été habitué à la voir. En sous-vêtement un jour, ou bien cachée sous des sweats un autre, l’artiste de 19 ans confie dans les colonnes de Vogue en mai dernier : « Montrer son corps et sa peau – ou pas – ne devrait pas amoindrir de quelque manière que ce soit votre droit à être respectée.» Des paroles inspirantes qui hissent Billie Eilish, à 19 ans seulement, au rang de militante pour la cause des femmes.

Source: Lire L’Article Complet