Catherine Deneuve, Virginie Efira… un parterre de stars applaudissent le défilé croisière 2022 de Dior

Catherine Deneuve faisait son grand retour, tandis que Cara Delevingne, Anya Taylor-Joy et des centaines d’invités étaient venus assister au défilé Croisière de Dior à Athènes en ce 17 juin 2021. Un événement mémorable de retour à la vie, et à la mode déconfinée.

L’été 2021 sera grec ou ne sera pas. Alors que tombent les masques, que les beaux jours s’installent et que la liberté reprend ses droits, la maison Dior a (ré)ouvert hier soir les festivités avec grâce et panache. A Athènes, quelques 450 invités triés sur le volet se sont ainsi réunis au stade parathénaïque pour admirer les créations de Maria Grazia Chiuri pour la collection Croisière 2022 de la marque.

Entre chien et loup, alors que retombait la touffeur d’une chaude journée athénienne, une magnifique succession de silhouettes surgies de la mythologie ont alors investi les lieux, avec majesté. Vestales drapées dans de longues tuniques aériennes nées de la redécouverte d’une série de photographies de la ligne de haute couture de Monsieur Dior prises aux Parthénon en 1951, les déesses de Chiuri défilent, souveraines Athéna des temps modernes, prêtes à clamer haut et fort que nous devrions tous être féministes.

Maria Grazia Chiuri et la déclinaison du féminin

La créatrices n’en finit plus de décliner le féminin, réinventé à la lumière du passé. Cette collection Croisière s’inspire de Giorgio de Chirico, l’un des pionniers du surréalisme empreint du souvenir poignant de la Grèce, mais aussi d’Alexandre Lolas, galeriste héllène iconique, gardien de vases ornés de corps entrelacés.

De cet héritage sont nées ces créations où le blanc tutoie l’or, où les costumes immaculés invoquent une Marlène Dietrich souveraine, où le bleu de la Grèce non loin de ces flots marine qui avaient tant manqué.

Catherine Deneuve, Cara Delevingne, Virginie Efira… applaudissent la maison Dior

Catherine Deneuve, sublime en ensemble Dior rouge et noir, Cara Delevingne, main dans la main avec Anya Taylor-Joy (Le Jeu de la dame), Virginie Efira (somptueuse en robe noire étranglée d’une épaisse ceinture-corset), Pierre Casiraghi et son épouse Béatrice Borromeo, un parterre de célébrités radieuses était là pour applaudir ce relancement des défilés physiques, et cette liberté recouvrée à l’aube d’un bel été. Lorsque s’est achevé le défilé, c’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’Anya Taylor-Joy et Cara Delevingne, très complices et au premier rang, se sont levées d’un bond pour manifester leur admiration à la créatrice, qu’elles sont ensuite allées féliciter en coulisses. Unanimement salué, ce défilé organisé dans un lieu chargé d’Histoire s’est affranchi des clichés en réinventant les codes avec grâce et légèreté. Quant à Jeanne Damas, dont c’était la première sortie depuis qu’elle est devenue maman, elle a confié avoir eu un véritable coup de coeur pour la collection street.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet