Les cotons démaquillants, un danger pour la peau ?

Comme on vous l’a souvent répéter, aller se coucher sans passer par la case démaquillage est un véritable sacrilège. D’abord car il n’est pas bon pour votre peau de dormir les pores bouchés par le maquillage mais aussi car les traces de mascara sur les draps c’est un peu cracra.

Se démaquiller chaque soir est donc une étape essentielle des soins à apporter au quotidien à votre peau. Mais attention, il ne faut pas le faire n’importe comment.

On a grandi en voyant notre mère s’en servir et nous avons par la suite pris le pli en utilisant chaque soir un coton pour se débarbouiller. Pourtant défaire son maquillage à l’aide d’un disque démaquillant est loin d’être une bonne idée.

Les cotons abiment la peau

Si à travers les publicités, les cotons démaquillants ont toujours été perçus comme de véritables caresses pour notre peau, il n’en est rien. Bien au contraire, la matière qui se veut douce est bien souvent très rêche même lorsque l’ont choisi des cotons spécialement conçus pour les peaux sensibles.

Interrogé par le magazine Elle, Charlotte Gautherot, experte skincare et responsable de formation chez la marque de cosmétique Codage a expliqué les effets néfastes des cotons démaquillants sur l’épiderme :

Les disques en coton sont vraiment abrasifs, pour plusieurs raisons. Déjà leur matière, le coton n’est pas si doux que ça. Pour être transformé en disque démaquillant, il a été asséché. Ensuite, les consommatrices ont tendance à ne pas assez imbiber leur coton de produit. On a tendance, du coup, à décaper la peau et à exercer une pression plus forte.

Problème de peau grasse, acné ou vieillissement cutané précoce, la peau réagit très mal au passage du coton sur la peau. Agressée, elle peut produire davantage de sébum et donc altérer la qualité de votre peau.

Galerie: Tout ce qu’il faut savoir sur l’utilisation d’un sérum visage (ELLE)

Se démaquiller sans coton : c’est possible ?

Le constat est clair : les cotons démaquillants ne sont pas bons pour la peau. Mais ce n’est pas tout, le coton disque est aussi une véritable catastrophe environnementale. Comme le rappel nos confrères du Elle : ” l’organisation WWF estime qu’un seul kilo de coton nécessite jusqu’à 20 000 litres d’eau pour être cultivé et transformé”, surtout quand on sait que rares sont les fois où un seul coton suffit à retirer tout le maquillage…

Sachez donc qu’il est tout à fait possible de se démaquiller sans coton démaquillant. La solution ? L’huile végétale. Jojoba, coco, noisette, abricot ou même olive, toutes ces huiles peuvent vous aider à vous démaquiller chaque soir. La méthode ? Quelques gouttes dans le creux de votre main que vous venez appliquer sur le visage. Vous avez à peine besoin de frotter que le maquillage se retire naturellement. Il ne vous reste plus qu’à rincer votre visage à l’eau tiède pour retirer les résidus d’huile.


L’huile végétale ne vous tente pas ? Optez pour des beurres démaquillants des huiles de beauté démaquillantes ou même avec un gant démaquillant qui s’utilise uniquement avec de l’eau.

Source: Lire L’Article Complet