Pendant ce temps-là à la Fashion Week digitale de Paris printemps-été 2021… (Jour 2)

Originellement prévues en juin, les Fashion Week de Paris et Milan ont été reportées et “digitalisées” en raison de l’épidémie de coronavirus. Du 9 au 13 juin, les habituels défilés physiques seront donc remplacés par une série de contenus dévoilés par les marques sur la plateforme de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, sur leurs propres sites et sur les réseaux sociaux selon un calendrier précis, presque comme d’habitude. Comme d’habitude aussi, GQ a suivi ce qui s’y passe sauf que cette fois, on peut rester en jogging et éviter les embouteillages tout en découvrant la vision des créateurs sur comment s’habiller dans un monde post-confinement.

(Retrouvez la première partie ici)

Vendredi 10 juillet

10h – SYSTEM

Peut-être inspirée par les fameux fonds d’écran Zoom dont on a parfois abusé en télétravail, la marque coréenne SYSTEM a décidé d’introduire sa collection spring-summer 2021 homme et femme via une série de trois petites vidéos en une. Les deux premières montrent les mannequins d’abord incrustés dans une ville imaginaire en 3D puis sur des images de New-York avant de les faire défiler dans un vrai espace vide. La collection s’appelle “New State” et peut donc visiblement se porter aussi bien sur Internet qu’IRL.

11h – Ernest W. Baker

Ernest W. Baker, la marque d’Inês Amorim et Reid Baker tire son nom de celui du grand-père de Reid. Il est donc présent d’une façon ou d’une autre dans chacune des collections et tout particulièrement dans celle du printemps-été 2021 présentée sous la forme d’une vidéo qui mêle looks de la collection et vidéos de famille qui l’ont inspirée, commentée par Ernest W. Baker lui-même. Il y évoque ses réflexions sur la vie et donne un conseil essentiel : “love your neighbours”. Vous l’aurez compris, la mode est aussi une question de transmission et peut aussi permettre de s’ouvrir aux autres.

11h30 – Homme Plissé Issey Miyake

Les vêtements au plissé permanent qu’a mis au point Issey Miyake ont une véritable capacité à s’animer plus que les autres une fois en mouvement, ce qui les rend extrêmement compatibles avec la vidéo. Ajoutez-y de la musique, de la danse et des couleurs chatoyantes dans un décor onirique et vous avez un véritable moment de poésie qui s’accorde très bien avec le poème qui accompagne cette présentation vidéo intitulée “Meet your New Self” :

“Come and meet your new self.

Jump over the walls you once built,

Run and passe through the days transitioning

To a new time you have yet to experience”

12h – COOL ™

Jeune marque parisienne, COOL ™ a décidé de présenter sa collection à la fashion week digitale par une vidéo en réalité virtuelle qui nous place directement dans les coulisses d’un défilé/shooting dans un entrepôt où s’alternent poses, voguing et danse dans des vêtements qui s’accordent parfaitement à cette ambiance underground mais aussi à une balade main dans la main dans un parc.

12h30 – Uniforme

“Je pense qu’il ne faut pas avoir honte de prendre le temps de faire les choses” annonce la voix d’Hugues Fauchard, un des deux créateurs d’Uniforme, en préambule de la vidéo “Be Prepared” qui présente leur collection printemps-été 2021. Comme le nom de la marque l’indique, ils s’inspirent de l’uniforme et se sont tournés cette saison vers le scout qui, comme le rappellent Hugues et Rémi, est aussi un acteur de la préservation de la nature. Si, comme on peut le voir dans la vidéo, ces “uniformes” modernes et bien faits semblent dans leur élément en pleine forêt, ils seront certainement très chic à la ville. C’est aussi ça, être bien préparé.

13h30 – Sean Suen

Intitulée “Dionysian” et divisée en trois parties introduites par des citations de Nietzsche, la vidéo de présentation de la collection SS21 du créateur chinois Sean Suen avait quelque chose de la science-fiction avec pourtant des repères comme des iPhone ou des vêtements à la fois inspirés de la Grèce Antique et d’un futur pas si extra-terrestre. Peut-être qu’on peut chercher à y comprendre qu’on vit déjà dans un monde digne d’une dystopie ?

14h30 – Louis Vuitton

Malletier avant tout, Louis Vuitton a décidé d’appliquer l’art du voyage jusque dans la présentation de sa nouvelle collection. Son Directeur Artistique Homme, Virgil Abloh, a décidé de revisiter le format du défilé pour le transformer en “un voyage au long cours jalonné d’événements internationaux à travers le monde”. Pour introduire ce voyage, la marque est partie de ses ateliers d’Asnières et de Paris dans une vidéo pleine de cartoons psychédéliques, intitulée “Les Aventures de Zooom et ses amis”, présentée à la Fashion Week digitale. Prochaine escale pour découvrir cette collection homme printemps-été 2021 qui s’appelle “Une Bouteille à la mer” : un défilé le 6 août prochain à Shanghai.

16h – Ungaro

La maison Ungaro a rejoint elle aussi la fashion week digitale avec une vidéo mettant en scène des mannequins participant à une session d’enregistrement en studio. Un lookbook vidéo simple et efficace qui met en situation une garde-robe fournie, surtout en ce qui concerne les chemises imprimées.

16h30 – Amiri

Marque de luxe de Los Angeles (devenue synonyme du look californien) qui défile à Paris depuis quelques saisons, Amiri n’a pas particulièrement montré de vêtements dans sa vidéo dévoilée à l’occasion de la fashion week digitale. C’était plutôt l’occasion pour son créateur, Mike Amiri, de revenir sur le parcours effectué jusque là avec des témoignages des amis et supporters de la marque. Une version mode du rêve américain en somme.

17h30 – Yohji Yamamoto

Pour cette fashion week digitale, Yohji Yamamoto a conservé le format du défilé mais a profité du support pour le présenter via un montage alternant vidéo et photographies, noir et blanc, couleur et sépia, le tout réalisé par le photographe Takay. Une bonne façon de montrer le mouvement, les volumes et d’insister sur certains détails (dont les compositions de matières des vêtements, une chose finalement rare dans la fashion week) ainsi que sur le jeu de lumière sur ces impressionnantes silhouettes sombres qui défilaient dans la pénombre, le terrain favori de Yohji Yamamoto. Comme le précise la marque, les yeux sur ces “uniformes de soldats pour une armée Yohji qui combattent le monde actuel en crises” sont des “témoins de ce qui se passe aujourd’hui dans notre monde et ils regardent aussi vers le futur”. Le “FRAGILE” inscrit sur le manteau du couturier lors de son apparition finale est aussi un “statement” clairement d’actualité.

18h – Rick Owens

Pour présenter sa collection SS21 intitulée “Phlegethon” pendant la fashion week digitale, Rick Owens a décidé de laisser de côté les défilés géants et autres effets pyrotechniques pour présenter les looks un par un dans une vidéo filmant les essayages de la collection sur sa muse Tyrone. Après tout, ce sont les vêtements qui comptent.

19h – Dries Van Noten

Un mannequin qui joue de la “air batterie” devant une projection de motifs psychédéliques pendant 1 minute 23. Comme on dit, la musique adoucit les moeurs… et fait patienter avant le retour des défilés physiques.

20h30 – Botter

Introduite par la voix des deux designers de Botter – Lisi Herrebrugh et Rushemy Botter – qui énoncent leurs valeurs, la vidéo de présentation de la collection Botter SS21 rejoint cette idée de manifeste pour une vision positive et plus de douceur et de sensibilité en montrant les préparatifs d’un shooting sur fond d’ambient music avec un regard apaisant. De quoi donner envie de regarder vers demain, ou plutôt vers l’été prochain… 

Galerie: Ces chaussures complètement démodées cartonnent cet été (Oh My Mag)


Source: Lire L’Article Complet