Coming-out de Rebel Wilson : l’actrice a été menacée avant de révéler l’identité de sa compagne, "une situation très difficile"

Jeudi 9 juin dernier, Rebel Wilson faisait son coming-out sur Instagram en présentant sa compagne. Malheureusement, ce n’était pas une décision de sa part, un média australien l’a menacée de la outer à sa place…

Outer une personne signifie l’obliger à révéler son homosexualité, ce dont a récemment été victime Rebel Wilson. Alors qu’elle faisait son coming-out sur Instagram le 9 juin dernier en révélant via un selfie l’identité de sa compagne, on a par la suit appris que l’actrice avait finalement été obligée de passer cette annonce sous la menace d’un média australien.

https://www.instagram.com/p/CelyiLZLHa2/

Une publication partagée par Rebel Wilson (@rebelwilson)

« Grosse erreur. Wilson a opté pour le torpillage de l’article, postant sur sa nouvelle ‘princesse Disney’ sur Instagram tôt vendredi matin”, déclarait M. Hornery dans sa chronique publiée sur le site du média australien Sunday Morning Herald. Révélant ainsi qu’il avait bel et bien l’intention de dévoiler ce « scoop », laissant deux jours à Rebel Wilson pour se manifester.

C’était une situation très dure, mais j’ai essayé de la gérer avec élégance” a tweeté l’actrice de « Isn’t it romantic » en réponse à une question posée par une journaliste indignée dimanche 12 juin dernier. « Dans notre rubrique hebdomadaire Private Sydney Celebrity, la semaine dernière, nous avons demandé à Mme Wilson si elle souhaitait faire des commentaires sur sa nouvelle partenaire. Nous aurions posé les mêmes questions si le nouveau partenaire de Mme Wilson avait été un homme », s’est défendu le rédacteur en chef du magazine.

Avant de retirer ce lundi 13 juin l’article en question et de publier les excuses du chroniqueur M. Hornery. « Je regrette sincèrement que Rebel ait trouvé ça dur. Cela n’a jamais été mon intention”, a-t-il exprimé. Le mal est fait et il est important de rappeler que, célébrité ou non, le coming-out est un moment crucial dans la vie d’une personne LGBTQI+, dont elle doit être à l’initiative, le moment venu. 

Antoine F-M

À voir également : 

Source: Lire L’Article Complet