Concert. Le Nice Jazz Festival 2020 prend ses quartiers le temps d’une soirée sur France 3

Grâce à la chaîne régionale du service public, le rendez-vous musical a pour la première fois les honneurs d’un prime time à la télévision, vendredi 21 août.

Pour ce grand show diffusé sur France 3 et enregistré fin juillet au Théâtre de Verdure, le pianiste improvisateur André Manoukian est entouré de la chanteuse et animatrice China Moses et de la sensuelle Élodie Frégé.

Des improvisations sur fond de jazz

C’est bien à Nice, en 1948, que s’est déroulé le tout premier festival de jazz au monde. En cet été post-confinement, le Nice Jazz Festival 2020 a pour maître de cérémonie, sur France 3, André Manoukian, également à la tête de La Vie secrète des chansons et des Enfants de la musique sur la même chaîne.

Créant son propre jazz-band, le génial pianiste est entouré de deux chanteuses animatrices maîtrisant le groove et avec lesquelles il se prête à des improvisations, sur fond de projections relatives à l’univers légendaire du jazz. L’ancien juré de Nouvelle Star (M6) a d’ailleurs collaboré à l’album So in Love (Blue Note France/EMI) de China Moses.

Fille de Dee Dee Bridgwater et du réalisateur Gilbert Moses, elle a rendu un bel hommage à Dinah Washington avec l’album This One’s For Dinah et a assuré la présentation de Summer of Soul, sur Arte.

Grands standards et jazz manouche

On ne présente plus Élodie Frégé, si sensuelle sur les rythmes de bossa nova ou latino-américains. L’ancienne gagnante de Star Academy, jurée pour Nouvelle Star et actrice dans la série La Main du Mal (TF1), a participé à l’album Forever Gentlemen, réunissant, entre autres, quelques standards des années 50 et 60 des fameux Rat Pack.

Tous les invités chantent le jazz, à commencer par Liz McComb, pianiste, chanteuse et compositrice américaine, surnommée « la Pasionaria du gospel ». La chanteuse lyrique Natalie Dessay, qui a commis deux albums, Nougaro – Sur l’écran noir de mes nuits blanches et Pictures of America, franchit allégrement les frontières musicales.

On notera aussi Benjamin Duterde, dit Ben l’Oncle Soul, qui a réinterprété les chansons de Frank Sinatra ; le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, compositeur de la musique du film Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert ; Hugh Coltman, chanteur et musicien anglais aux inspirations blues-rock, sans oublier David Reinhardt, petit-fils de Django Reinhardt, pour le jazz manouche. Hugues Aufray, premier chanteur français à avoir adapté les chansons de Bob Dylan, complétera la palette des sonorités jazz.

Nice Jazz Festival, à 21 h 05 sur France 3

Source: Lire L’Article Complet