La pianiste Martha Argerich, "immensément sensible", fête ses 80 ans

La pianiste Martha Argerich fête ses 80 ans samedi 5 juin. “Elle continue à jouer comme si elle avait 20 ans. Elle connaît l’intégralité du répertoire pour piano ou presque”, explique le journaliste de France Télévisions, Michel Mompontet. “C’est aussi une artiste immensément sensible et qui réussit le prodige de toujours sembler aborder une œuvre pour la première fois”, ajoute-t-il.

Cette semaine sort son intégrale de Chopin (sur le label Deutsche Grammophon). “On dirait qu’elle ne l’a jamais joué, qu’elle le découvre, qu’elle a cette fraîcheur”, précise Michel Mompontet.

“Une pianiste hors norme”

Qu’est-ce qu’a de spécial Martha Argerich ? “Elle n’a pas de représentation d’elle-même, c’est cela qui est fascinant. […] Elle est un miroir dans lequel tout le monde se voit, se regarde, s’imagine, se rêve. Je crois qu’elle a, au fond d’elle-même, une conscience inébranlable de sa mission”, estime Olivier Bellamy, journaliste musicologue pour Classica, notre partenaire.

Comment a-t-elle été connue ? Dès l’âge de trois ou quatre ans, elle a commencé ses premiers concerts. C’est une enfant prodige. En 1965, à Varsovie, en Pologne, elle a remporté le concours Chopin. “Martha Argerich est une pianiste hors norme, elle fait les plus belles versions du répertoire au piano depuis toujours”, indique le violoncelliste Edgar Moreau.

Source: Lire L’Article Complet