"Mon studio, c’est mon symbole de réussite" : rencontre avec PLK, l’étoile montante du rap français, dans son fief de Clamart

Clamart, dans les Hauts-de-Seine, c’est le fief de PLK, rappeur de 23 ans, dont la carrière s’envole. Sa ville compte beaucoup pour lui et ses proches l’aident à garder les pieds sur terre. Car le succès est au rendez-vous. Déjà détenteur d’un disque d’or et d’un disque de platine pour son premier album solo Polak (son surnom, référence à ses origines polonaises), il vient de réaliser le meilleur démarrage de sa carrière avec son second opus Enna, sorti fin août et qui est déjà disque d’or.

PLK reçoit dans son propre studio d’enregistrement, situé à Clamart. C’est dans ce cocon qu’il travaille sur ses nouveaux morceaux. “C’est mon petit symbole de réussite personnelle, explique pudiquement le rappeur. J’ai commencé dans ma chambre et maintenant, après des années de travail, j’ai réussi à avoir mon petit studio, mon truc à moi”.

Une tournée dès novembre

Une fierté pour le gosse de Clamart, qui vante sa ville et se dit très attaché à ses racines. Un garde-fou aussi pour ne pas perdre la tête. “Je sais que demain, si il n’y a plus internet, on n’est plus personne, explique-t-il. J’ai mes habitudes à Clarmart, je connais tout le monde, j’ai les mêmes amis depuis l’enfance. C’est une forme de protection. Ils grandissent avec moi et m’aident à gérer plein d’aspects de ma vie et de ma carrière”

L’agenda de PLK est bien rempli. Il sort une version vinyle de son dernier album le 23 octobre et doit faire, si la situation sanitaire le permet, une tournée des Zénith en novembre, qui doit s’achever le 4 décembre au Zénith de Paris.

Source: Lire L’Article Complet