Trois femmes déposent plainte contre le rappeur Moha La Squale

Trois femmes ont déposé plainte lundi soir à Paris contre le rappeur Moha La Squale, a appris franceinfo mardi 8 septembre auprès de l’avocat des victimes présumés, Thibault Stumm, confirmant une information du Point. Les femmes, âgées de 23 à 28 ans, accusent l’homme de 25 ans de violences et de séquestration.

Les témoignages contre le rappeur se sont succédé sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours et se sont multipliés le week-end du 6 et 7 août. Ils ont pris de l’ampleur quand ils ont été relayés par des personnalités connues sur les réseaux sociaux, comme la mannequin Lena Simonne suivie par plus de 320 000 internautes sur Instagram et compagne du rappeur Roméo Elvis ou encore par le YouTubeur Ramous HG qui a publié une vidéo sur Instagram lundi soir, vue par plus d’1,1 million de personnes en moins d’une journée.

Il doit être jugé en 2021 pour refus d’obtempérer, outrage et rébellion

Moha la Squale, Mohamed Bellahmed de son vrai nom, est déjà connu de la justice et sera jugé le 18 mars 2021 pour refus d’obtempérer, outrage et rébellion, après avoir tenté d’échapper à un contrôle routier en juin dernier dans le 18e arrondissement de Paris.

Le rappeur Moha La Squale a été l’une des grosses révélations de l’année 2018 après s’être fait repérer avec des “freestyles” postés sur Facebook et YouTube, où on le voit rapper dans sa cuisine ou dans son quartier de “La Banane” à Ménilmontant, dans le 20e arrondissement de Paris. Son premier album, Bendero, s’est vendu à plus de 50 000 exemplaires. Il a été nommé aux Victoires de la musique 2019. 

Source: Lire L’Article Complet