VIDEO. Le groupe de metal français Gojira annonce la sortie d'un nouvel album et dévoile le single "Born for one thing"

Le plus connu et admiré au monde des groupes de metal français est de retour après cinq ans d’absence. Gojira a dévoilé jeudi le single Born for one thing, annonçant dans la foulée la sortie très attendue de son septième album, Fortitude, pour le 30 avril. A en croire ce nouveau single et son clip, le quatuor reste fidèle à ce qui le distingue dans le rock : l’alliance explosive entre puissance musicale dévastatrice et sensibilité écolo-spirituelle des paroles, toutes en anglais.

Le clip de Born for one thing, réalisé par Charles De Meyer, se déroule dans un magnifique museum d’histoire naturelle, le musée royal de l’Afrique centrale situé près de Bruxelles (Belgique). Un homme y avale, avec une mine de conspirateur hésitant, une petite boulette de métal. Fruit d’une transmutation alchimique ou éclat d’astéroïde, cette boulette a des effets prodigieux : l’homme se transforme alors de seconde en seconde, en jeune fille, en garçon, en biker, en jeune à capuche, alors qu’il est pris en chasse par un gardien. 

“Nous devons apprendre le détachement”, selon Joe Duplantier

En cherchant bien, on peut voir dans ce clip un message d’unité – nous ne sommes qu’un sous différentes apparences, fuyant devant nos peurs. “Nous sommes nés pour une chose / Apprivoiser la plus grande peur de toutes (la mort)“, gronde en effet en anglais le chanteur et guitariste Joe Duplantier, alors que le groupe, installé avec ses instruments au cœur du musée, déchaîne la foudre.

Nous devons apprendre à nous détacher de tout, à commencer par ce qui est matériel“, commente le leader dans un communiqué. La chanson Born For One Thing lui a été inspirée en partie par les philosophes tibétains et thaïlandais lus pendant son enfance, précise celui qui glisse régulièrement des références au bouddhisme dans ses textes. “Accumulons moins de choses et donnons ce qui ne nous est pas utile, nous devrons nous en séparer un jour ou l’autre. Ou bien nous ne deviendrons que l’ombre de nous-même, perdue entre plusieurs dimensions“, ajoute-t-il.

 Faire émerger un monde nouveau

Enregistré et produit par Joe Duplantier dans le studio de Gojira à New York, et mixé par Andy Wallace (Nirvana, Rage Against The Machine), le nouvel album explore à nouveau la thématique environnementale chère au groupe, qui milite activement dans ce domaine (préservation des océans, dénonciation du massacre des éléphants…), mais avec cette fois une urgence de collapsologue.

Avec des titres comme Another World, Amazonia, Into the Storm ou Sphinx, les 11 chansons de Fortitudeexhortent l’humanité à imaginer un monde nouveau et à le concrétiser“.

Dans le clip inspiré de La Planète des singes qui accompagnait le premier single Another World paru en août, des amis, voulant fuir une planète où l’extinction des espèces et de la nature s’accélérait, mettaient au point une fusée et se risquaient à quitter la Terre à la vitesse de la lumière en quête d’un autre monde… Pour se retrouver finalement à leur point de départ, sur une planète redevenue verte mais sans plus aucun être humain.

Paru en 2016, le dernier album de Gojira, Magma, un disque très personnel dédié à la mère disparue l’année précédente des frères Duplantier Joe et Mario, avait été acclamé, se classant en tête des charts américains catégorie hard rock la semaine de sa sortie, avant d’obtenir deux nominations aux Grammys pour “meilleure performance metal” et “meilleur album rock“. Entre temps, Gojira a effectué une tournée passée par deux dates complètes à l’Olympia et a été la tête d’affiche du dernier Hellfest (en 2019).

La tracklist de Fortitude
01. Born For One Thing
02. Amazonia
03. Another World
04. Hold On
05. New Found
06. Fortitude
07. The Chant
08. Sphinx
09. Into The Storm
10. The Trails
11. Grind

Source: Lire L’Article Complet