Amel Bent : Son mari Patrick Antonelli bientôt jugé, le couple fait face

Accusé depuis 2016 dans le cadre d’une vaste affaire de faux permis de conduire, le mari d’Amel Bent n’en a pas tout à fait terminé avec cette sombre histoire. D’ici quelques semaines, Patrick Antonelli va être jugé. Heureusement, il peut compter sur la chanteuse dans cette épreuve.

Alors que la demi-finale et la finale de The Voice ont enfin une date de diffusion sur TF1, Amel Bent risque d’avoir la tête un peu ailleurs lors des prestations de ses talents… Et pour cause : le 17 juin prochain, quatre jours après la fin de la saison, la chanteuse suivra le procès de son mari, Patrick Antonelli, accusé de corruption dans une affaire de faux permis de conduire.

Ce dernier devra se défendre devant la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre lors d’une audience qui s’écoulera sur trois jours, les 17, 18 et 19 juin, dès 9 heures du matin. Une audience maintenue en dépit de l’épidémie de coronavirus comme a pu le confirmer le tribunal auprès de Gala.

Pour rappel, en 2016, Patrick Antonelli avait déjà passé cinq mois en prison après avoir supposément procuré de vrais-faux permis de conduire aux élèves de son auto-école à Neuilly. Ce trafic lui aurait permis de générer un million d’euros de revenus grâce à plus de 250 personnes intéressées par cette ristourne. Trois de ses employés ont parallèlement été mis en examen dans le cadre de cette affaire. L’époux d’Amel Bent avait écopé d’une détention provisoire tout comme une fonctionnaire de la préfecture des Hauts-de-Seine. Après leur séjour derrière les barreaux, ils ont été mis en liberté sous contrôle judiciaire.

La plainte à leur encontre avance que l’auto-école transmettait des dossiers montés de toutes pièces à la préfecture de Nanterre. Les vrai-faux permis étaient ensuite imprimés dans le Nord en même temps que de vrais permis et étaient finalement remis aux clients (sans qu’ils n’aient jamais eu à passer d’examens) pour une somme variant en fonction de leurs revenus, allant jusqu’à 12 000 euros. Patrick Antonelli et sa complice se seraient partageaient les gains. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 10 ans d’emprisonnement ainsi qu’une amende pouvant atteindre le million d’euros.

Dans cette épreuve, Patrick peut compter sur le soutien inconditionnel de sa femme. “J’ai la chance de ne pas être seule, j’ai un mari qui est franchement génial et surtout un papa qui déchire. Pour l’instant, on s’en sort bien“, confiait Amel Bent à Purepeople l’an dernier, évoquant le duo qu’elle forme avec son mari pour élever leurs deux filles.

Patrick Antonelli reste présumé innocent des faits reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Source: Lire L’Article Complet