Bernard Laporte : pourquoi le chroniqueur de Balance ton post a été mis en examen

Soupçonné de conflit d’intérêts, Bernard Laporte est entendu mardi 22 septembre à propos de ses liens avec le président du club de Montpellier, Mohed Altrad.

Bernard Laporte bientôt devant la justice ? Mardi 22 septembre, l’ancien chroniqueur de Balance ton post a été convoqué par la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le Parquet national financier en 2017. Soupçonné de conflit d’intérêts, le président de la Fédération Française de Rugby a été interrogé à propos de ses liens avec le président du club de Montpellier, Mohed Altrad, rapporte Le Parisien.

Dans cette affaire, Bernard Laporte est soupçonné d’avoir favorisé le Montpellier Hérault Racing (MHR), en intervenant auprès de la commission d’appel de la FFR pour adoucir des sanctions contre le club, fin juin 2017. De quoi entacher son second mandat, qu’il briguera le 3 octobre prochain, même s’il s’est toujours défendu de ces accusations. Il n’était pas possible néanmoins de savoir s’il était entendu dans le cadre d’une audition libre ou sous le régime de la garde à vue, tandis que trois personnes ont déjà été placée en garde à vue dans cette affaire, notamment Le vice-président de la FFR, Serge Simon, numéro deux sur la liste de Bernard Laporte lors de la prochaine élection à la présidence de la Fédération.

Une somme colossale pour un contrat d’image

En révélant l’affaire en août 2017, le JDD avait aussi mis au jour l’existence d’un contrat d’image entre BL Communication, une société dirigée par Bernard Laporte, et Altrad Investment Authority, pour un montant de 150.000 euros. Sous la pression, l’ancien manager de Toulon avait finalement renoncé à ce contrat, rapporte Le Point. Un nouveau coup dur pour Bernard Laporte, qui trouvera sûrement un peu de réconfort auprès de son épouse Manon.

Source: Lire L’Article Complet