Bixente Lizarazu accusé de langue de bois sur Twitter après une affirmation étonnante

Invité sur le plateau de Quotidien le 19 novembre 2020 pour parler de son documentaire sur les requins, Bixente Lizarazu a fait une révélation étonnante qui n’a pas manqué d’énerver la Toile.

Ce jeudi, Yann Barthès recevait sur son plateau Elisabeth Moreno, la ministre déléguée à l’égalité femmes-hommes, ainsi que Bixente Lizarazu. La première, venue parler des violences contre les femmes, d’éducation pour tous et de discriminations, avait ensuite laissé la parole à l’ancien footballeur, qui était il y a peu au coeur d’un documentaire sur les requins. "Est-ce qu’il y a plus de requins en Polynésie ou en politique ?", a interrogé l’animateur sur le ton de l’humour pour opérer la transition entre les deux invités, avant de rebondir une dernière fois sur les sujets abordés avec Elisabeth Moreno. "Le monde du foot a une réputation macho et je pense que ce n’est pas seulement une réputation", a commencé par déclarer Yann Barthès avant de demander à Bixente Lizarazu : "Est-ce qu’il vous est arrivé d’entendre des propos homophobes ou sexistes dans les vestiaires et si oui, comment vous avez réagi ?" A la surprise générale, l’ancien footballeur a simplement répondu, catégorique : "Non, ça ne m’est pas arrivé", provoquant les protestations de la ministre. "Vous savez que l’insulte la plus récurrente dans les cours d’école et dans les stades, c’est p*dé ?" s’exclame alors Elisabeth Moreno avant que Bixente Lizarazu lui précise qu’il s’agit des tribunes, et non des vestiaires. "Je me dis que si ça arrive en tribune c’est possible que ça arrive en vestaire", poursuit alors la ministre. Inébranlable, Bixente Lizarazu maintient sa réponse et explique : "Il y a beaucoup de mixité dans un vestiaire et il y a une cohabitation qui se passe très bien dans le sport. On a cette chance là."

L’homosexualité dans le football, encore tabou ?

Sur Twitter, le consultant ne tarde pas à se retrouver sous le feu des critiques, les internautes lui reprochant sa langue de bois. "Joli mensonge de Lizarazu dès son arrivée sur le plateau", "J’aime cette ministre qui réagit à la mythomanie de Bixente Lizarazu qui protège les siens", "Le mytho du jour : Bixente Lizarazu dans Quotidien qui dit ‘Non, j’ai jamais entendu la moindre insulte homophobe dans les vestiaires !’", "Lizarazu qui pose tranquille qu’il n’a jamais entendu une insulte homophobe dans un vestiaire. Genre en 20 ans de sport. Et le mec est sûr de lui. Même pas "je ne m’en souviens pas". Incroyable mais vrai. Du coup, j’ai zappé. Il s’est discrédité pour le reste", peut-on lire parmi les tweets

Pour rappel, dans le documentaire intitulé Footballeur et homosexuel, au coeur du tabou, diffusé en 2019, parmi les joueurs de l’équipe de France en activité, seul Antoine Griezmann avait accepté de s’exprimer sur la question de l’homosexualité dans le monde du ballon rond.

Source: Lire L’Article Complet