C à Vous : le coup de gueule de Karine Le Marchand suite à une question d’Anne-Elisabeth Lemoine

Karine Le Marchand était l’invitée du plateau de C à Vous ce vendredi 5 novembre. L’animatrice a perdu son calme suite à une question d’Anne-Elisabeth Lemoine. 

Elle n’a pas apprécié. Karine Le Marchand va présenter un nouveau numéro de son émission intitulée Une ambition intime ce dimanche 7 novembre. Le but de celle-ci ?  Répondre aux questions, parfois indiscrètes de la présentatrice. Peu avant les dernières présidentielles, de nombreux candidats s’étaient prêtés au jeu et, pour cette nouvelle édition, ce sont des femmes politiques qui se sont exprimées. Parmi elles, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Rachida Dati, Marlène Schiappa et Marine Le Pen. Invitée sur le plateau de C à Vous ce vendredi 5 novembre, Karine Le Marchand était venue l’évoquer lorsqu’elle a perdu son calme suite à une question d’Anne-Elisabeth Lemoine. "Marine Le Pen a accepté d’être filmée dans son jardin, avec ses chats, à faire des confidences sur son quotidien", lance d’abord l’animatrice avant d’ajouter : "Est-ce que vous craignez que le reproche qui avait déjà été fait il y a cinq ans revienne ? Vous rendez sympathique Marine Le Pen ?". Face à cette question, Karine Le Marchand a immédiatement rétorqué : "Mais pourquoi vous posez la question pour Marine Le Pen et pas pour Valérie Pécresse ou Anne Hidalgo ?" a-t-elle conclu, remontée par de tels propos.

Elle était énervée. Karine Le Marchand n’a pas apprécié cette question et elle n’a pas hésité à le faire savoir. "Pourquoi les journalistes, vous me demandez si je n’ai pas peur d’humaniser Marine Le Pen ? Pourquoi vous ne me demandez pas si je n’ai pas peur d’humaniser Anne Hidalgo",a-t-elle demandé. Face à son invitée, Anne-Elisabeth Lemoine a souhaité modifier ses propos : "De les rendre sympathiques. Elles apparaissent toutes sous un jour favorable", a-t-elle affirmé. "Mais elles sont toutes humaines", a lancé Karine Le Marchand avant d’ajouter : "C’est leur jour à elles. C’est leur quotidien qui m’intéresse. Ce ne sont pas des monstres froids". Par la suite, l’animatrice a précisé : "Il va peut-être falloir se dire que les journalistes sont responsables aussi de cette défiance qu’on a des politiques à trop vouloir les caricaturer". Bien décidée à se faire entendre, elle poursuit : "A tout le temps s’opposer aux politiques et à vouloir les déshumaniser, les gens ne votent plus. Ils ne s’engagent plus en politique", a conclu Karine Le Marchand.

Une ambition intime : pourquoi Karine Le Marchand a-t-elle souhaité refaire cette émission ? 

Lors des présidentielles de 2017, Karine Le Marchand avait animé l’émission Une amitié intime. Pour cette nouvelle édition, l’animatrice n’a donné la parole à aucun homme. "Je ne voulais pas dénoncer le machisme trop présent en politique. Au départ, je n’avais pas les réponses à mes questions", a-t-elle d’abord indiqué avant d’ajouter :  "Je me demandais ce qui était particulier aux femmes ou pas en France, pourquoi on n’avait qu’une seule femme à la tête d’un partie politique". Pour Karine Le Marchand, il était "important pour moi de voir le parcours des femmes politiques et d’en distinguer les nuances avec les hommes que j’ai pu interroger avant", a-t-elle conclu. Un nouveau numéro à découvrir ce dimanche 7 novembre sur M6.

Source: Lire L’Article Complet